Conseil d’école du 14 Mars 2007 : compte-rendu des participants AF

CONSEIL D ECOLE DU 14 MARS 2007 de 10h a 12 h

(COMPTE-RENDU OFFICIEUX DE SORTIE DE REUNION PAR LES ELUS AF)

Presents:

Direction    M. Rabier

APE           Mme Trouillard Perrot, Mme Shibata, Mme Simon, Mme Soulas

AF             Mme Matsuda Hullin, M. Barral, Mme Ikeme, Mme Lorchat

Instituteurs Mme Mathieu, Mme Blin, Mme Dejean, Mme Morikawa, Mme Ducornez, M. Hermand

 

ASPECTS PEDAGOGIQUES

1/ Classe bilingue

Bilan de discount viagra sale la classe bilingue anglais/francais : Les enfants ne parlent toujours pas anglais mais ils prennent confiance en eux et pourraient parler d’ici le CP. D’apres les instituteurs, la classe est tres heterogene en age et en connaissances langagieres. A noter aussi qu’il y a 11 nationalites differentes dans cette classe (souvent l’anglais est la langue commune du couple, sans etre la langue maternelle Au mois de mai les parents de petite section de maternelle recevront un formulaire pour linscription en classe bilingue de moyenne maternelle.

Les eleves venant de l’exterieur et voulant integrer la classe bilingue devront etre anglophones. Une inscription en classe bilingue ne se fait qu’après decision du corps enseignants, suite a une evaluation du langage de l'enfant, qui se deroulera courant du mois de mai.

Il y aurait deja des demandes d’inscription specifiant une preference pour la classe bilingue . A noter l’annee derniere 26 demandes acceptees pour 10 a 15 refusees

Nous rappelons que les classes bilingues sont dirigees par deux instituteurs, chacun dans une langue precise, ou les roles sont bien specifies pour destabiliser le moins possible les enfants. Le roulement de order generic cialis changement de langue est de 1 jour sur 2. Bien sûr, cette classe n'a pas pour but de donner un apprentissage approfondi de la langue etrangere mais d'avoir des activites communes dans deux langues differentes. Les enfants semblent tres bien s'adapter a ce rythme et a cette methode.

Classe bilingue francais/japonais : Un enseignant coordonnateur pedagogique est attendu en septembre 2007 pour reflechir sur l’ouverture de la classe japonais/francais a la rentree 2008 voir 2009 s’il y a un probleme de place. Cet enseignant occupera des 2007 un mi-temps d’instituteur et un mi-temps consacre a la mise en place de viagra canada la classe bilingue. A noter la difficulte de trouver un enseignant japonais en accord avec la facon d’enseigner francaise.

2/ Enseignement des langues vivantes en horaire renforce

Ceci concerne seulement le cycle 3 (CE2/CM1/CM2). Pour le cycle 2: pas de changement : toujours 2x 45 min

Il y a des problemes au niveau de l’alternance des cours en horaire renforce pour les non-japonophones et les non-anglophones

Deux propositions :

A/ Au lieu de 2 x 45 minutes et un mercredi alterne il y aurait 2 x 60 minutes par mois

B/ On cree deux sous-groupes avec une dominante linguistique. Le groupe a dominance japonaise aurait 3 x 45 minutes de japonais et 2 x 45 minutes d’anglais et le groupe a dominance anglaise aurait 2 x 45 minutes de japonais et 3 x 45 minutes d’ anglais. 

Les instituteurs preferent la proposition A qui leur laisse un mercredi entier par mois avec les enfants, et ainsi la possibilite d'organiser une activite plus longue. En effet, les autres matinees sont toutes scindees par les cours de langues. (A noter aussi qu’en raison du changement de classe pour suivre les cours de langue, il y a toujours a chaque fois une perte de 10 min environ donc moins de perte si en 2x plutot qu’en 3x !)

Les japonophones perdraient 15 minutes de japonais avec la proposition A puisqu’actuellement ils font 3x 45 min de japonais ayant toujours cet enseignement le mercredi)

L’APE demande a ce qu’une decision soit prise lors de ce conseil d’ecole. L’ AF et le Directeur proposent d’attendre la presence des professeurs de japonais qui n’ont pas ete encore mis au courant par leurs collegues.

NB: D’apres les textes il faut au maximum 4h hebdomadaires de langues vivantes; ce temps est respecte dans les deux propositions.

3/ Les voyages scolaires

Il y a deux projets de classes de decouverte pour ce trimestre

-         Les enseignants de CM2 A et C proposent de partir a Kanazawa du 15 au 21 mai. Le cout sera de moins de 50 000 yens

-         Les enseignants de CM1 A et B  proposent de partir a Miyokomura du 26 au 31 mai pour un cout d a peu pres 35 000 yens

Ces deux projets ont ete acceptes par le Conseil d'Ecole.

4/ Les livrets scolaires

Le livret scolaire est remis aux Parents a la fin de chaque trimestre sauf en petite section ou il n'est presente qu'au troisieme trimestre. La frequence et le mode d’evaluation dependent de chaque ecole. Au LFJT, il n’y a pas de note mais une evaluation de competence.

5/ Les devoirs a la maison

Le directeur nous renvoie a la circulaire du 29 decembre 1956 BO42 ou il est stipule la suppression des devoirs ecrits a la maison ou en etude. Caractere imperatif…

Cependant certaines experiences rapportees nous montrent qu'elle n’est pas toujours appliquée. Le Directeur conseille aux parents de s’adresser directement a l’instituteur  (ou via les delegues si plusieurs parents sont concernes ou si le dialogue devenait délicat) si une moyenne raisonnable n’est pas respectee…

A noter aussi en japonais il y a obligatoirement des devoirs

6/ La cooperative scolaire

Les comptes peuvent etre consultes

Il y avait au mois de septembre 2006 (classes de decouvertes non deduites)

4,502,038 yens

Ce sont les deux associations de parents d’eleves qui doivent reprendre la gestion de la caisse. Un comite d’enseignants forme de Michelle Akahori, Stephanie Ducornez et Anita Morikawa a ete mis en place pour rencontrer les 2 associations et faire la cession des actifs. Il n y aura pas de representants des enseignants au sein du nouveau groupe gerant la cooperative. Le fait que cela devienne une structure parentale a visiblement des avantages fiscaux (car a but non lucratif).

Le livre de l’annee a rapporte 442,900 yens

La photo a rapporte environ 200,000 yens

Les recettes sont de 1,692,341 yens

M. le Directeur propose que la photo de classe soit organisee par l’ecole et prise en compte dans les frais de scolarite.

Le livre de l’annee est pris en charge par le foyer.

Le Directeur nous rappelle que l’etablissement peut faire des depenses pour la fete mais ne peut pas faire de recettes. A noter aussi que la cooperative peut faire “des dons” (non soumis a l’impot) a l’ecole.

 

ASPECTS ADMINISTRATIFS

 1/ Securite : fermeture de la rue

 Le Directeur nous rappelle que le quartier est ferme a la circulation de 7h30 a 8h30 et cela depuis plus de 30 ans.(cf les panneaux bleus aux abords des ecoles). Seuls les residents ont le droit de circuler a ces heures. L’AF precise que cela n’est respecte que durant les semaines de prevention.

 

Apres contact avec les autorites japonaises il s’est avere impossible de fermer la rue a la circulation l’après midi car cela entrainerait trop de consequences sur la circulation.

Cependant les autorites japonaises s'engagent a augmenter les passages des compagnies de verbalisation et surtout a mettre en place gracieusement des seances de prevention pour les enfants et leurs parents !

Un systeme de rotation parmi les parents d’eleves pourrait etre mis en place par les parents delegues des la rentree 2007. Chaque classe aura la responsabilite de reguler la circulation aux abords de l’ecole aux heures de sorties, durant une semaine et demie par an. Et ceci en plus des aides maternelles qui le font systematiquement

2/ Effectifs 2007/2008

Sont sur les listes d attente :

En petite maternelle : 8 eleves et 2 des avril (dont 7 francais)

En moyenne maternelle : 4 eleves (dont 3 francais)

Il y a 100 inscriptions en maternelles pour l’instant

50 enfants inscrits en petite section maternelle

32 en moyenne section

15 en grande section

Rappelons qu'il n’y a pas de limite officielle de nombre d’eleves par classe … 30 eleves est une barriere “psychologique” … et de bon sens ! …. 

 
3/ Locaux
                

Si ces effectifs augmentent soit :

-         La grande classe de M. Chammah 102-103 serait utilisee, scindee une nouvelle fois,

-         Il est envisage de demenager un niveau entier (CM1 ou CM2) dans une ecole japonaise

-         Il est envisage de creer une annexe avec une classe par niveau a Shibuya ou Shinjuku (proposition de la directrice de l’AEFE).

Il est difficile d'imaginer un demenagement de la maternelle dans son entier, car il faudrait une grande structure avec des normes speciales de securite et de materiel (adapte a la taille des enfants) ce qui serait trop couteux.

4/ Fete

Cette annee il appartiendra aux enseignants de mettre en place une petite sortie ou activite ludique, sur une apres-midi, (donc sans recettes et avec peu de depenses) ou les parents seront convies. Cela remplacera l’habituelle Fete de fin d’annee car les parents et enseignants fournissent un gros investissement dans la fete de l’Europe. Rien d'obligatoire ou d'officiel n'est donc retenu sur la mise en place d'une telle rencontre, l'enseignant peut l'envisager ou ne pas la souhaiter.

La date du 23 juin est proposee par le Lycee.

 

EN MARGE DU CONSEIL D'ECOLE, la question de la possibilité de livraison directe de bentô aux enfants à l'heure de la cantine, réclamée par plusieurs familles, a été évoquée par les responsables de l'AF auprès de la Direction du Lycée. Pour le Lycée, cette solution n'est pas envisageable.

Aux parents qui seraient convaincus du bien-fondé d'une telle piste et motivés pour essayer de faire avancer sa réalisation, nous demandons de nous contacter pour en discuter directement . 

Contact : association(arobase)familles-lycee-tokyo.com


publié le 14 mars 2007