CR Conseil d’Etablissement du 9 Octobre 2008

Chers adhérents, chers amis,

Compte Rendu du Conseil d'établissement du 9 octobre 2008

Le premier conseil d’établissement de l’année scolaire 2008-2009 s’est tenu ce jeudi 9 octobre à Ryuhoku, de 17h00 à 19h30. L’AF-fcpe y était représentée par Hervé COUCHOT et François ROUSSEL. Nous vous en proposons ce soir un compte-rendu (non officiel) par étapes. Pour commencer : s’il ne fallait en retenir qu’un point… 

1) Le point principal à retenir : Rétablissement décidé des heures d’Aide Individualisée en 5e, 4e et 3e 

A l’initiative de l’AF-fcpe, les membres du conseil d’administration, se sont prononcés à leur immense majorité (sauf l’administration) pour un rétablissement immédiat de l’Aide Individualisée telle qu’elle existait jusqu’à présent, et qui avait été supprimée à cette rentrée.L’Aide Individualisée est un système qui a fait ses preuves depuis plusieurs années au LFJT. Il s’agit d’heures de soutien en français et en maths, par les enseignants de ces matières, en petits groupes de 8 élèves maximum, qui y participent selon leurs besoins. Un système qui s’est révélé particulièrement efficace et particulièrement adapté aux besoins spécifiques des usagers du LFJT.Le conseil d’administration étant l’organe souverain de l’établissement en matière d’organisation pédagogique, cette décision devrait être rapidement suivie d’effets, après validation de son aspect financier par le conseil d’administration prévu le mardi 14 octobre.Cette question de l’aide individualisée était proposée à l’ordre du jour de ce conseil par deux groupes en tout : l’AF-fcpe côté parents, et les professeurs du Secondaire.Nous nous réjouissons de cette victoire du bon sens. Projet immobilier ou pas, le Lycée n’a pas à faire ce genre d’économies de bouts de chandelle au risque de menacer la réussite des élèves. Question coût : le comptable l’a estimé à l’équivalent d’un demi-poste d’enseignant. Ce n’est peut-être pas rien, mais le jeu en vaut bien la chandelle (ou son bout) ! 

2) Principaux autres points traités :  

1.  Rentrée 2008-2009 : net ralentissement de la hausse des effectifs

Les effectifs sont en relative stabilisation cette année, pour la première fois depuis une dizaine d’années, avec actuellement 24 élèves de plus seulement qu’à la rentrée dernière (1113 élèves contre 1089, soit + 2%). L’établissement comporte une classe de moins que l’an dernier en maternelle, deux classes de plus en Secondaire (une en 1er cycle, une en 2nd cycle). Projections pour la rentrée 2009 : stabilité à la fois au niveau des effectifs et au niveau du nombre d’enseignants. La montée en CE1 de la classe bilingue anglais-français entraînera la suppression d’un demi-poste d’instituteur français. Le Conseil d’Etablissement à l’uninimité appuie la proposition de la Direction de maintenir la demande d’un nombre inchangé d’enseignants « résidents » (titulaires dont la rémunération est partiellement prise en charge par Paris), un apport précieux pour l’établissement. 

2. Suppression des mentions spéciales sur les bulletins (« encouragements », « félicitations ») : décision  prochaine 

Ces mentions étant un facteur d’inégalité de traitement entre les élèves (en raison des politiques d’attribution variables selon les classes et les enseignants), le conseil d’établissement de mai dernier a approuvé le principe de leur suppression. La décision sera prise au prochain conseil, réuni en novembre. A noter : ces mentions ne sont aucunement prises en compte lors de l’examen des dossiers pour l’admission en classes préparatoires. 

3. Quel développement du soutien scolaire en primaire suite à la réforme ? (question AF-fcpe) (également posée par l’autre association)

L’organisation du soutien scolaire ne connaît pas de changement malgré la diminution de deux heures de la semaine de classe. Cependant globalement le nombre d’heures de soutien assuré est en augmentation. Un bilan exact sera fait lors du conseil d’école de novembre. Le soutien est organisé de façon générale, pour les enfants qui en ont besoin, pendant les heures de langues étrangères (à la place d’une langue ou des deux, + 1heure éventuelle en cas de grosses difficultés). Ainsi, selon la situation de l’enfants, il peut bénéficier de 2 à 5 heures de soutien hebdomadaire, assurés par les maitres de l’école et éventuellement aussi par l’enseignante spécialisée en « français langue de scolarisation » (Mme Bourbon).Cas particulier : en grande section de maternelle, des ateliers de langage supplémentaires sont en train d’être mis en place. 

4.      Aide individualisée en 5e 4e et 3e (question AF-fcpe et enseignants) : voir ci-dessus 

5.      Concertation sur les horaires du Primaire (question AF-fcpe)

La Direction confirme qu’une large concertation de l’ensemble des partenaires de la communauté éducative sera lancée (pour décider des horaires appliqués à compter de la prochaine rentrée scolaire), après un bilan effectué à la mi-année. 
 

6.      Sécurité à Fujimi (question AF-fcpe)

Rappelons les principales sources de danger pour les enfants : - groupes de personnes, vélos, ou poussettes, stationnant sur les trottoirs (derrière les barrières) et obligeant les enfants à passer par la chaussée-  enfants dévalant à vélo la pente à contre-sensFace à ce problème, il n’y a pas d’autres choix qu’une sensibilisation des intéressés par une communication répétitive. Un communiqué commun aux deux associations de parents est en préparation, comme convenu avec la Direction du Lycée.Le Lycée enverra ensuite une circulaire à tous les parents. Le directeur de l’école primaire avait le 9 octobre rendez-vous au commissariat de police du quartier (comme chaque année).
Principaux points évoqués :
- L’information aux parents doit se poursuivre
-  Le système des parents « auxiliaires de sécurité » est très apprécié par la police
-  La police souhaiterait une rencontre avec les associations de parents, sous l’égide du Lycée
-  Nouveauté : la Police sera désormais invitée à participer aux réunions de pré-rentrée des nouveaux parents
-  Pas un seul élève des écoles japonaises voisines ne doit plus jamais avoir à passer par la chaussée en raison de l’encombrement des trottoirs 

7. Ouverture à tous les parents de la réunion de pré-rentrée Secondaire (question AF-fcpe)

Pour des raisons de capacité d’accueil de la salle, une telle ouverture est impossible pour le moment. Afin que tous les parents puissent faire connaissance de l’équipe du Lycée (proviseur adjoint, conseiller principal d’éducation…) Mme la Proviseure propose qu’à partir de l’an prochain, l’équipe de Direction se présente à l’occasion des réunions de classe de début d’année. 

8. Meilleure information du Lycée sur les activités des associations (question AF-fcpe)

Pour une meilleure information des services du Lycée (Vie scolaire notamment) il est suggéré aux associations de communiquer au Lycée la liste des activités prévues dès avant la sortie de Juin. 

9. Pour une circulaire écrite à tous les parents sur le rôle des délégués (question AF-fcpe)

Son envoi par le Lycée à tous les parents du Secondaire sera rétabli l’an prochain. A propos des délégués du secondaire : certains parents ne souhaitent pas forcément se placer sous l’étiquette d’une association. La Direction du Lycée va vérifier la réglementation pour étudier la possibilité d’être aussi délégué de façon indépendante des associations. 

10. L’informatique (question AF-fcpe)

Une personne-ressource est affectée à chaque site (Fujimi, Ryuhoku).Dans le Secondaire, la personne-ressource est à la disposition des enseignants pour répondre à tous leurs besoins en moyens informatiques (logiciels, installation eet assistance en classe…) et éventuellement faire du soutien en informatique pour les élèves.  

11. Pour des horaires de réunions au Lycée prenant en compte la vie professionnelle des participants (question AF-fcpe)

La Direction du Lycée affirme sa volonté de faire son possible pour répondre à cette demande, mais les réunions peuvent difficilement être organisées plus tard que la fin d’après-midi. Un simple décalage de 30mn semble à fois possible et appréciable. Désoemais les conseils commenceront plutôt à 17h30 qu’à 17h00. 

12. L’orientation (question AF-fcpe)

L’information sur l’orientation est une mission du Lycée et placée sous son égide, avec la coopération des parents et de leurs associations.A retenir : le Carrefour des Métiers, qui a liue tou sles deux ans, sera organisé l’an prochain. Nouveauté cette année : un Salon de l’Etudiant et de l’Orientation sera organisé (date probable : 10 janvier), permettant aux lycéens de rencontrer des étudiants qui leur parleront de leurs études (étudiants du supérieur français en séjour au Japon, Volontaires internationaux, étudiants en universités japonaises…). Parents et ressources d’orientation du CDI : à une question posée par un représentant AF-fcpe, la Direction précise que le CDI du Lycée (où est disponible un stock d’informations sur l’orientation et les formations) n’est en principe pas accessible aux parents, mais qu’il sera répondu autant que possible à toute demande précise adressée à l’administration du Lycée (accueil exceptionnel au CDI, ou préentaton de ressources équivalents sur Internet) 

———————————————————————————————————
Pour information : Questions proposées par l’AF-fcpe à l’ordre du jour du Conseil d’établissement du 9 octobre 2008 1. Le soutien :
De par la nature même du Lycée franco-japonais et de son projet d'établissement, l'AF-fcpe réaffirme qu'une offre très large de soutien scolaire à tous les niveaux doit faire partie de l'offre basique commune, conformément aux orientations affirmées dans le projet Lycée 2010.

Soutien en Primaire :  La réforme du Primaire a entraîné dès cette rentrée une réduction de 2 heures hebdomadaires du temps de classe. Quelle est la contrepartie en terme d'augmentation du temps offert pour le soutien, et selon quelle organisation ?
Soutien en Secondaire :  Les heures d'Aide Individualisée ont été supprimées cette année dans plusieurs niveaux (5e 4e 3e). L'AF-fcpe demande que soit decidé leur rétablissement immédiat.

2. Horaires :
Une concertation très large a été annoncée au sujet des horaires du Primaire notamment. L'AF-fcpe demande la fixation d'un calendrier précis et le démarrage rapide de ces discussions.

3. Sécurité :
La sécurité aux abords de Fujimi reste très préoccupante. Une riposte graduée de la part du Lycée et des exercices de prévention routière in situ doivent être envisagés.

4. Accueil des parents du Secondaire (nouveaux ou non) :
La réunion d'accueil des nouveaux parents du secondaire serait très profitable aussi aux parents dont les enfants entrent pour la première fois en Secondaire. Ne pourrait-elle pas leur être explicitement ouverte et annoncée.
Durant cette réunion, une meilleure information est souhaitée notamment sur les points suivants :
- l'accès à Ryuhoku (transports)
- les options possibles
- le rôle des délégués parents et le rôle des associations de parents

5. Concernant l'information sur les associations de parents, leur rôle et leurs activités :
Dans les rencontres avec les parents candidats à l'inscription de leurs enfants, le Lycée cite les activités associatives comme un des atouts de l'établissement.
Cependant, par la suite, les informations ne passent pas toujours comme il le faudrait (par exemple : des parents ont déclaré avoir appris par hasard l'existence des cours de chinois de l'AF-fcpe, après s'être vu répondre par le Lycée que cela n'existait pas ici).
Ne faudrait-il pas réfléchir aux modalités possibles d'une information plus systématique et plus exacte ?

6. Rôle des parents délégués de classe :
Sur le rôle des délégués de classe, une circulaire de début d'année, par écrit et diffusée à tous, est souhaitable.

7. Informatique :
Qu'est-il prévu pour l'année prochaine concernant l'organisation de l'enseignement de l'informatique?

8. Horaires des réunions :
Conformément aux recommandations de l'Education Nationale, il faut que le Lycée prévoie des horaires de réunion qui ne rendent pas problématique la participation des parents exerçant une activité professionnelle (soit les trois quarts des parents d'élèves du Lycée, hommes et femmes confondus).
cf. Circulaire Vie scolaire de l'AEFE du 23 Juin 2006 :
D'une manière générale, compte tenu de I'importance du rôle des représentant des parents d'élèves dans les différentes instances qui rèilent le fonctionnement des établissements scolaires concemés, il convient de faciliter leur participation aux différentes réunions, notamment par le choix d'horaires compatibles avec les contraintes professionnelles des parents et par la transmission de documents préparatoires leur permettant de disposer des informations nécessaires à une participation effective. 

9. L'orientation
En référence notamment avec le texte adressé aux recteurs d'académie et à différents responsables paru au BOEN No 15 du 4 Avril 2008, l'AF-fcpe considère que la mission d'orientation est une mission qui doit être pleinement prise en charge par le Lycée. Découvrir les métiers et les formations est réaffirmé comme une mission fondamentale de l'école. Les associations de parents d'élèves ne peuvent se substituer à cette mission, mais l'AF-fcpe est volontaire pour apporter sa coopération à toute manifestation liée à l'orientation dès lors que cette dernière est animée, organisée officiellement par le Lycée. Pour mieux cerner les enjeux de cette question au LFJT, elle souhaiterait une mise au point sur l’organisation actuelle de l’orientation en secondaire, et notamment en 2nde, 1re  et Tle : les moyens mis en oeuvre, les personnes ressources et leur formation en orientation, la place des associations de parents etc.

Cordialement,

L'équipe AF-fcpe


publié le 9 octobre 2008