Rôle des délégués des parents d’élèves au conseil de classe

Rôle des délégués des parents d’élèves au conseil de classe

Le rôle des délégués des parents d’élèves au conseil de classe


Le rôle des parents au sein du conseil de classe est important. Comme en attestent les attributions du conseil, le parent, membre à part entière du conseil de classe aura à se prononcer sur la suite qu'il conviendra de donner à la scolarité d'un élève. Il s'agit là d'une grande responsabilité qui peut engager l'avenir d'un jeune (notamment en ce qui concerne l'orientation).


Ils sont un véritable lien entre les professeurs et l'administration du collège d'une part  et les familles d'autre part.

Ils s'informent sur la vie de la classe et cherchent, avec le conseil de classe, des solutions aux éventuelles difficultés.

Ils représentent les parents et familles . Ils doivent donc savoir ce que ces derniers pensent. Ils sont attentifs aux cas d'élèves ou familles isolés ou en difficulté, sans chercher à se substituer, dans ces cas, aux intervenants professionnels (professeurs, administration, assistance sociale, médecin scolaire).

Un délégué de parents aux conseils de classe s'intéresse à tous les élèves (et non seulement à son enfant et ses copains !)

On rappelle qu'un parent volontaire peut être délégué de parents pour une classe dans laquelle il n'a pas son propre enfant. (cela peut permettre d'assurer une représentation dans certaines classes, SEGPA…).
 
✖Quelques propositions pour vous permettre de jouer au mieux votre rôle :
 
A partir du moment où vous êtes désignés :
Vous assurer que l'établissement a bien fait connaître votre nom aux parents de la classe.

Vous procurer l'adresse des parents de la classe (dans la mesure où ceux ci ont accepté la communication de leurs coordonnées aux représentants des parents).

Prendre contact avec les élèves.

Prendre contact avec les parents.
 
Pour cela plusieurs suggestions :
Faire des réunions préalables avant chaque conseil avec les parents de la classe (difficile mais de loin le plus efficace) sinon faire une réunion en début d'année et une autre si possible en fin d'année.

Interroger les parents par un questionnaire transmis par les élèves.

Rendre compte après chaque conseil à tous les parents de la classe (attention, vous êtes tenus au devoir de réserve, ce qui implique notamment que les personnes ne puissent être mises en cause et que le compte rendu écrit porte sur des considérations générales).
C'est en effet en jouant parfaitement votre rôle de porte parole, dûment mandaté, que vous pourrez faire valoir votre représentativité, et en conséquence être reconnu comme tel.
 
Il n'est pas toujours facile de s’exprimer dans les conseils de classe. Raison de plus pour être préparés, ce qui suppose que vous soyez parfaitement au courant de vos droits, informés de l'attente des parents, des jeunes, informés aussi de ce qui se passe dans la classe.
 
Avant le conseil de classe

Assurez-vous que le professeur principal a bien fait connaître votre nom de délégué aux parents d'élève de la classe via le carnet de correspondance. Il ne peut communiquer votre n° de téléphone que si vous l'y autorisez expressément (envoyez au chef d'établissement un mot : je soussigné… délégué parent de la classe… demande expressément au chef d'établissement de communiquer mon n° de téléphone aux parents de la dite classe. N° à communiquer :……. Date et signature.
 
Pour la FCPE, un délégué de parent qui ne donnerait pas son numéro de téléphone pour être joignable par les familles et pouvoir les représenter, ne peut pas être un vrai délégué….
 
Procurez-vous dès le début de l'année, les adresses des familles, les noms des enfants.

Avant chaque conseil, faites passer par le professeur principal un questionnaire pour recueillir l'avis des parents. Ne pas hésiter à en appeler quelques uns pour avoir d'autres sons de cloche que les seules informations recueillies par son propre enfant.
 
Durant le conseil de classe

 
Demander à l'équipe pédagogique d'évoquer la vie de classe et le fonctionnement du groupe classe (bien souvent les notes individuelles en dépendent !), forces, faiblesses, mais aussi nouvelles stratégies et objectifs pédagogiques, projets proposés pour le groupe-classe.

Suivre attentivement d'un trimestre sur l'autre, ce qui est dit des cas individuels. Attention, on passe toujours plus de temps sur les premiers élèves dans l'ordre alphabétique et beaucoup moins pour les derniers. Demandez donc au professeur principal de commencer par les élèves qui en ont le plus besoin (les plus faibles, ceux qui ont eu des difficultés…)

Aider les délégués des élèves : veiller à ce qu'une attention et un temps de parole spécifiques leur soient donnés. Demandez au Conseil de classe de faire une petite synthèse des points importants (surtout dans les situations de conflits) pour qu'ils en soient plus facilement porteurs auprès de leurs camarades.

Lorsque des adultes ont un regard négatif sur un enfant, s'attacher à interroger, remettre en cause cette négativité qui n'est jamais profitable à l'enfant. Chercher surtout à éviter le cumul de regards négatifs (l’effet boule de neige!), chercher ce qu'il a de positif et valoriser les points positifs.

Faire un bref compte rendu oral du dépouillement des questionnaires recueillis auprès des parents.

Parents, agents de l'administration et enseignants, sachons nous exprimer sans agressivité entre nous, reconnaissons à chacun le droit d'exprimer ses particularités : c'est à ce prix que nous seront réellement des co-éducateurs.

 

(SOURCE: FCPE06)


publié le 25 mai 2010