Réouverture du LFJT

Conformément à sa position constante et déjà plusieurs fois répétée, l'AF-fcpe confirme qu'elle souhaite fermement que le Lycée rouvre le 4 avril afin d'assurer la reprise des classes pour les élèves actuellement déscolarisés ainsi que pour tous ceux dont les familles le souhaitent. L'AF-fcpe a déjà exprimé cette position de façon officielle à plusieurs reprises : Lettre au Proviseur du 25 mars pour une meilleure continuité pédagogique, Lettre au Proviseur du 28 mars  préconisant une réouverture 'pour assurer la continuité pédagogique', ainsi que lors de la réunion de concertation du 30 mars.

Par ailleurs, l'AF-fcpe approuve totalement la Direction du LFJT et l'Ambassade sur le fait que cette réouverture doit uniquement être motivée par la' continuité du service public'. Comme l'a bien réaffirmé le Président de la République dans son discours du 31 mars, la situation reste 'critique, très instable, et, malheureusement, durable'.
C'est pourquoi nous avons dès le début insisté sur le fait qu'une réouverture du Lycée ne saurait être un 'signal officiel du rétablissement de la sécurité de l'environnement à Tokyo' (Lettre du 29 mars). Nous sommes donc tout à fait en phase avec le Conseiller Culturel qui déclarait en réunion, le 30 mars, que ceux qui allégueraient ce prétexte pour forcer des familles à revenir à Tokyo feraient de cette réouverture une 'interprétation abusive' et de 'mauvaise foi'.


publié le 4 avril 2011