CR du conseil d’école du 26 septembre 2011

CR AF-fcpe du Conseil d’école – 26 Septembre 2011

En attendant le compte rendu officiel , voici des nouvelles du premier conseil d’école de

l’année.

Il a eu lieu lundi 26 septembre en présence de buy cialis super active no prescription Monsieur Deparis directeur de l’école,

Monsieur Dumas secrétaire general et intendant, les maitres des classes A et les

représentants des parents d’élèves Anne Signora, N’Dickou Shibata, Nicolas Santini

(APE).

Pour l’AF-fcpe vos représentants étaient Vincent Brancourt, Catherine Brix et

Dominique Peguin Ouedraogo.

Ce premier conseil était plutôt un conseil d’information sur la rentrée scolaire et le

déroulement de l’année.

Nous avons plusieurs motifs de satisfaction :

- Effectif dans les classes. La structure pédagogique mise en place cette année a

allégé le nombre d’élèves. A 3 exceptions près, le nombre d’élèves par classe est

autour de 25, ce qui est une bonne moyenne. Nous serons particulièrement vigilants

à ce que les arrivées en cours d’année ne viennent pas perturber ces équilibres.

- Réactivation de la commission langue. Demandée et obtenue par l’AF-fcpe,

elle ne s’était pas réunie en 2010/2011. Le directeur de l’école a decidé de la remettre

en place cette année. C’est pour nous le lieu idéal de discussion autour d’une

meilleure prise en compte du japonais dans le cursus scolaire et la création d’une

section franco japonaise.

Une autre commission portera sur les rythmes scolaires et l’allongement éventuel

du temps de buy cialis generic online restauration. Nous vous tiendrons informés et ferons appel à vos avis !

- Baisse en cours des tarifs des activités périscolaires (1240 yens la séance

contre 1380 l’an passé).

- Baisse annoncée des tarifs de la cantine. Liée à la baisse de la masse salariale

et au fait qu’il ne soit plus besoin de provisionner les comptes en vue du

déménagement, les tarifs de la retauration scolaire devraient baisser. Cette baisse

est une demande récurrente chez nous et permettra peut-être aux familles de

« souffler » un peu.

- L’assurance que tout sera fait pour que les activités périscolaires continuent

après le 2 avril et que nous serons alertés le plus rapidement possible de cette

mise en place.

Et nous nous engageons à prendre le relais en cas de besoin.

- Reconduction du suivi personnalisé des élèves dès le 3 octobre (soutien aux

élèves présentant à un moment donne une difficulté) Ce soutien personnalisé sera

fait comme l’an passé à 15H30. De nouvelles dispositions pourraient être prises à

Takinogawa si une décision d’allongement de l’heure du repas était prise.

- Richesse des propositions d’activites périscolaires

 

Pour des raisons de sécurité alimentaires, aucune classe de découverte ne sera

organisée cette année, néanmoins les enseignants ont déposé de nombreux projets

pédagogiques

- Création d’un journal scolaire en remplacement du Petit Fujimi

- Défis lectures

- Ateliers Vidéo

- Sorties musées

- Le village de Noël sera reconduit

- Course de Noël ou des Sakuras (peut-être à l’intérieur du nouveau lycée)

- Comite éco école – inscription à « coup de pouce pour la planète » émission de TV5

monde

- Concours Kangourou ( autour des mathématiques)

- Exposition d’artistes confirmés et travaux d’élèves au moment du départ de Fujimi

- Kermesse de fin d’année à Takinogawa

Nous resterons bien evidemment vigilants sur chacun de ces sujets.

Au cours de ce conseil, au delà des motifs de satisfaction quelques

questionnements persistent.

- Nous avons demandé de connaître les pourcentages d’inscrits par type de famille :

familles de langue exclusivement française, familles franco-japonaises, familles

d’autres nationalités ou parlant d’autres langues. Pour nous il nous semble que si

l’ecole veut élaborer une véritable stratégie de communication adaptée, une

strategie de recherche de nouveaux publics et de nouveaux besoins, elle doit

connaître la composition du public qui la fréquente actuellement. Aujourd’hui,

l’école oppose une fin de non recevoir à cette réflexion ce qui nous semble

préjudiciable à une analyse approfondie de la situation.

- Tout en reconnaissant l’effort qui est fait dans la création d’activités périscolaires

autour du Japonais, en l’absence d’un programme détaillé nous restons vigilants

quant au contenu et aux modalités d’application des deux activités proposées pour

cette année. Faites nous remonter vos remarques.

- Nous regrettons que notre proposition de la mise en place d’une commission extra

scolaire pour le suivi des activités périscolaires ne soit pas suivie ; néanmoins

monsieur Dumas rappelle que toute suggestion, remarque sera étudiée et prise en

compte si possible.


publié le 28 septembre 2011