CR du Conseil d’établissement du 04 octobre 2012

Compte rendu AF-fcpe du Conseil d’établissement (CE)

du 04 octobre 2012

Résumé

  • Rentrée 2012-2013
    • 97,6% de reçus au baccalauréat
    • augmentation d’effectifs de viagra professional sale 5% (853 élèves)
    • Plan d’action au primaire et au secondaire très riche
  • Rentrée 2013-2014
    • Estimation d’augmentation d’effectif de 6%
  • Beaucoup de questions des associations dont les principaux thèmes sont
    • Langues
    • Communication
    • Périscolaire
    • Horaires
    • protocoles de santé (acheminement vers l’infirmerie ou l’hôpital, cellule d’écoute, intervention de psychologues, orthophonistes et autres…)
    • Mais aussi fournitures scolaires, annuaire des parents et code vestimentaire.

 Personnes présentes:

Représentants de l’administration: M. Maizières (conseiller culturel adjoint), M. Sauzet (Proviseur), M. Marchand (Proviseur-Adjoint), M. Houdoin (directeur du primaire), M. Salama (gestionnaire comptable), M. Jublot (CPE)

Représentants des personnels: Mme Pichard, Mme Bourbon, M. Grousilliat, M. Helminger, M. Messin.

Représentants des élèves: Melle Feron, M. Assi

Représentants des parents d’élèves: M. Santini (APE-Fapée), M. Peyron (AF-fcpe), M. Di Costanzo (AF-fcpe), Mme Rigaudy (AF-fcpe)

Personnalités invitées: M. Chauvel (représentant M. Delmas, président de la CCIFJ), M. Consigny (élu AFE)

 Ordre du jour et procès verbal de viagra lowest prices la dernière réunion du 07 juin:

Adoptés à l’unanimité.

 Bilan de la rentrée:

  • Résultats du baccalauréat sont bons avec 97,6% de reçus (1 élève recalé) et 60% de mentions.
  • Orientation post-bac :
    • 64% des élèves poursuivent leurs études en France
      • 20% en classes préparatoires
      • 40% en grandes écoles et écoles spécialisées
      • 16% en BTS et IUT
      • 24 en universités
    • 26% poursuivent leurs études à l’étranger (pas de tendance spécifiquement vers les pays anglo-saxons, cette année)
    • 10% poursuivent leurs études au Japon
  • Effectifs de la rentrée :
    • 509 élèves au primaire
    • 344 élèves au secondaire
    • total : 853 élèves donc 43 élèves de plus cette année (5% de croissance). Ces chiffres sont en accord avec  les prévisions de l’année dernière.

Deux classes ont été créées (une classe en cycle 3 et une classe en 6e) ; l’effectif moyen par classe diminue donc.

Intégration des enfants d’origine étrangère : l’objectif du lycée est d’intégrer des enfants étrangers le plus tôt possible dans leur scolarité afin de leur donner tous les moyens de female viagra pills réussir. Une arrivée en fin de collège, quand l’élève n’a pas suivi le cursus français, est évidemment plus difficile. Mais, si tel est le cas, le lycée mettra tout en œuvre pour que cet élève réussisse aussi.

  •  Nouveaux personnels à la rentrée
    • M. Jacques Houdoin , directeur du primaire (poste d’expatrié)
    • M. Rachid Salama , directeur administratif et financier (poste d’expatrié)
    • 2 PE (personnel enseignant) résidentes : Mme Chabot et Mme Saignat
    • 2 PE en contrat local : M. Gagnaire et Mme Kawasumi
    • 1 PE en anglais en contrat local : Mme Wheat
    • 1 enseignant d’anglais au primaire : M. Pasquin
    • 1 professeur de mathématiques, conseiller pédagogique : M. Descamps (poste d’expatrié)
    • 1 professeur de mathématiques résidente : Mme Nobileau
    • 1 professeur de mathématiques/sciences : Mme Nguyen
    • 1 professeur d’allemand : M. Draschan
    • 1 professeur de SES : M. Oelhoffen
    • 1 secrétaire d’accueil : Mlle Otani
    • 2 personnels de service : M. Horiguchi (cuisine) et M. Noguchi (jardinier)

Mlle Pichard et Mlle Vesco (professeur des écoles) ont été résidentialisées à cette rentrée.

M. Descamps en tant que conseiller pédagogique a des missions de formation et d’animation pédagogique dans la zone Asie et par conséquent a des décharges horaires de 3h par semaine.

 Projet d’établissement 2012-2013

  • Plan régional de formation

Tous les personnels peuvent faire une demande de stage. Cette année, 1/3 du personnel part en formation à un moment de l’année. En moyenne, la durée des stages et de 3 jours. Ils sont dans la zone Asie ou à Tokyo même.

Le lycée propose aussi des formations locales, en particulier de langues (japonais, français et anglais). Prise en charge budgétaire  par le lycée.

Des formations sécurité sont également prévues pour 8 à 10 personnes japonophones (doivent être capables d’établir un relai avec les autorités locales en cas de séisme).

Un gros travail est fait, en relation avec l’ambassade, sur la sécurité en cas de séisme.

  • Plan d’action du projet d’établissement (PE)

Pour le primaire, M. Houdoin reconnaît la richesse pédagogique de l’établissement.

Cette année, beaucoup de travaux seront proposés autour de la lecture, des langues avec certification (A1 en japonais et anglais en CM2), de l’ouverture vers l’extérieur (invitation pour Noël, carnaval). La course de Noël, les défis mathématiques, le travail sur le goût et l’hygiène seront toujours présents.

Pour le secondaire, M. Marchand résume aussi les différentes actions prévues cette année :

  • travail avec le CESC (Commission d’Education à la Santé et à la Citoyenneté) sur l’autonomie des élèves, le respect et la bonne intégration dans le quartier et les différents problèmes de santé
  • langues : établissement de partenariats avec des établissements étrangers (franco-japonais du réseau Colibri comme le lycée Koyo, British School, Deutsche Schule de Yokohama)
  • projets de sorties pédagogiques

M. Sauzet ajoute que le système des bus et de la dépose minute, très compliqué à mettre en place en raison de l’étroitesse de la rue, fonctionne admirablement bien, et même au-delà des attentes. M. Lhamotte et Salama ont travaillé d’arrache-pied pour permettre aux enfants sur liste d’attente de profiter du système. Il est probable que d’autres bus soient nécessaires, et il est demandé aux parents de favoriser le bus ou les transports en communs, et d’éviter la voiture.

 Préparation de la rentrée 2013-2014

  • Prévision pour la rentrée 2013

Après estimation des cohortes, des entrants et des prévisions de sortants, l’administration a pu faire une projection  de +6% (primaire et secondaire). 910 élèves sont prévus. La Direction prévoit une croissance stable du même ordre sur les années suivantes.

En primaire

Effectifs

510 élèves sont attendus pour 21 classes (moyenne de 24/25 élèves par classe)

Malgré la stabilité apparente, il y aura beaucoup de sortants et d’entrants.

Des départs sont prévus à Noël mais la balance reste positive avec les arrivées prévues à ce moment-là.

Postes

La résidentialisation va être demandée pour M. Gagnaire, actuellement en poste de TNR (Titulaire Non Résident)

Au secondaire

Effectifs

La 3e classe de 6e créée cette année sera maintenue (83 élèves actuellement en CM2 vont arrivés) ;

Une 3e classe de 5e sera ouverte

En 4e et 3: 2 classes seront maintenues (donc 1classe de moins en 3e)

Le total de 10 classes au collège ne change donc pas mais la répartition est différente.

En seconde, une classe devrait être ouverte si la cohorte arrivante ne change pas.

Il y aurait 400 élèves pour 17 classes (23,5 élèves par classe en moyenne).

Un représentant AF-fcpe demande quel est le seuil de rentabilité du LFIT (est-ce toujours 950 élèves comme communiqué l’année dernière par le lycée ?). La question sera rediscutée en Conseil d’Administration mais il s’avère que le chiffre de 950 élèves n’est plus d’actualité, le montant des dépenses de fonctionnement liées au nouveau site n’étant actuellement pas complétement maitrisé.

Postes

La résidentialisation va être demandée pour M. Ritter (professeur de philosophie et professeur responsable de l’information sur l’orientation). Elle ne sera effective qu’en septembre 2013 (procédure longue qui ne peut pas être accélérée).

 Le total des postes de résidents montera à 29.

Les postes d’expatriés demandés pour la rentrée 2013 (1 poste en sciences économiques et sociales et 1 poste en SVT) ont été refusés par l’académie de Montpellier.

Le Conseil d’établissement déplore ce refus et insiste fortement pour que le poste de résident SES, gelé pour le moment, soit ré-ouvert à la rentrée 2013.

La proposition de carte des emplois est adoptée à l’unanimité.

 Questions des personnels enseignants

La question concerne la résidentialisation de M. Ritter.

M. Sauzet a déjà répondu à la question. Les représentants des personnels enseignants demandent si la décision peut être accélérée afin que M. Ritter en poste de TNR depuis plusieurs années puisse enfin bénéficier de sa résidentialisation. M. Sauzet explique que la procédure est longue et passe par Paris, qu’elle ne peut pas être accélérée mais que l’avis favorable unanime du CE peut faire espérer une réponse positive dès la rentrée 2013.

 Questions représentants de parents d’élèves

A la vue du nombre de questions posées par les parents, M. Sauzet parle d’un rapprochement éventuel des deux associations. Les trois représentants AF-fcpe acquiescent et proposent au représentant APE une fusion. Celui-ci ne répond pas.

1. Bilan parcours des langues (questions APE et AF-fcpe)

M. Houdoin  explique qu’un équilibre naturel s’est créé entre les 4 parcours proposés : 30 à 40 élèves/parcours.

La question sera détaillée au prochain conseil d’école. Il y a eu un gros problème de manque d’information en fin d’année et certaines demandes n’ont pas été acceptées.

Finalement, après réévaluation, certaines ont été changées ; seules 3 ont été refusées car le niveau en langues était jugé trop insuffisant. M. Houdoin précise que les parcours ne sont pas des filières et qu’il est donc possible de faire des réévaluations au cours du temps.

Il faut que l’élève soit adapté à son niveau.

Il y aura une réunion langues en décembre.

Pour l’année prochaine, la communication sera faite autrement pour éviter les problèmes de cette année : meilleure explication, plus précoce.

2. Périscolaire (questions APE et AF-fcpe)

100 élèves de plus participent aux activités périscolaires cette année.

De nouvelles activités sont mises en place et il a fallu réorganiser le programme pour harmoniser les horaires entre les activités du primaire, celles du secondaire et les faire coïncider avec les heures de cours du secondaire (libération des locaux).

Si les parents ont besoin d’un bus ou d’un arrêt supplémentaire après les activités périscolaires, les demandes doivent être adressées à M. Hanson et seront mises à l’étude en fonction des possibilités.

L’enquête, discutée au CE de juin 2012 et qui devait avoir lieu à la rentrée, n’aura pas lieu. Il s’agissait en fait d’une évaluation des besoins selon la demande directe des parents à M. Hantson.

3. Certains parents de CM2 bilingues restent inquiets et estiment que l’offre d’anglais au collège qu’on leur a exposée est insuffisante. Peut-on les rassurer, et éviter qu’ils ne quittent le LFIT en fin de CM2, en leur garantissant dès maintenant l’ouverture d’une section internationale au lycée en 2017, menant au bac avec OIB anglais en juin 2020 ? Ou peut-on s’inspirer de ce qui est fait à Singapour, avec des classes bilingues en 6-5-4èmes et une 3ème internationale qui débouche sur le DNBi ? (question APE)

M. Marchand explique qu’un 4e groupe de compétence est créé en 6e avec 7 heures d’anglais hebdomadaires au lieu des 4 heures normales. Ces 3 heures supplémentaires sont sous forme de projet artistique.

Il rappelle également le projet des langues de l’AEFE : maintenir l’excellence du français. Il s’agit donc d’approfondir le français pour acquérir l’excellence des bases et de la méthodologie.

M. Marchand rappelle les discussions de l’année dernière sur le fait que le lycée n’est pas contre l’ouverture d’une section internationale (OIB anglais), d’ici quelques années, en fonction du flux des entrants (il faut que l’offre et la demande s’équilibrent pour que le projet soit viable économiquement). Mais cette section sera plus proche de la section européenne que d’une section bilingue, qui ne permet pas de maintenir l’excellence en français chez les élèves d’un niveau moyen normal (les excellents élèves restant excellents dans toutes les matières).

M. Messin précise que certains écoles comme les IEP (Institut d’Etudes Politiques), notamment Sciences Po, préfèrent des élèves avec un excellent niveau de français, une qualité d’anglais correct et une bonne ouverture d’esprit à des élèves bilingues français-anglais, mais d’un niveau plus faible.

4. Notre coefficient H/E est passé en un an de 1,76 à 1,84, soit 4,5% de hausse: la masse salariale des enseignants du secondaire, rapportée au nombre d’élèves, progresse-t-elle automatiquement d’autant ? Autrement dit, le coût d’un élève du secondaire a-t-il augmenté de 4,5% en un an, et si oui quel est l’impact à prévoir sur les frais de scolarité ? (question APE)

L’augmentation était en fait de 1%.

5. Va-t-on réfléchir cette année en CSD au « cumul des options » qui résulte en un emploi du temps très lourd, situation exacerbée par la réforme du lycée qui contribue aussi à un temps de présence à l’école allongé, alors que pour de nombreux élèves le site de Takinogawa est plus éloigné ? En bref, par la conjonction de ces points n’est-on pas arrivé à une situation où les élèves manquent de temps de travail individuel à la maison ?

Effectivement, il y a une demande importante qui aboutit à l’alourdissement des emplois du temps.  Certains élèves en plus se rétractent au début de l’année.

Ce problème sera discuté au prochain CSD.

Par contre, cette année, le cumul de la section européenne et de l’OIB a été autorisé en seconde car il pouvait être bénéfique pour certains élèves.

6. Les résultats de Tokyo au bac 2012 semblent un peu faibles en comparaison avec les autres établissements de la zone: 7,7% de mentions TB contre une moyenne régionale de 25,5%, et 38,5% de passables contre une moyenne régionale de 20,6%. Est-ce un pur accident statistique ? (question APE)

Il y a e un peu moins de mentions TB cette année mais plus de mentions B.

7. Où en est-on de l’ouverture des espaces extérieurs aux collégiens et lycéens ? Auront-ils accès à la pelouse si elle est libre ? N’était-il pas prévu, d’ailleurs, que la pelouse soit entourée de grillage et scindable en 2 moitiés par un filet amovible ? (question APE)

Les espaces disponibles pour les élèves du secondaire sont en fait plus grands qu’ils ne l’étaient à Ryhuoku (préau + espace devant le gymnase + terrain de tennis). Les lycéens bénéficient également d’une salle détente et d’un jardin qui leur est réservé.

8. Peut-on ajouter un 2e surveillant en salle d’étude lorsque le nombre d’élèves atteint un certain seuil ? Les Bandes Dessinées en CDI ne détournent-elles pas les élèves d’une occasion d’aller plutôt travailler en salle d’étude ? (question APE)

L’ajout d’un surveillant n’est pas envisageable car il n’y a pas assez de surveillants. Les mangas et les BD sont considérés comme des lectures à part entière. Il s’avère que les emprunteurs de mangas sont aussi de gros lecteurs de romans.

9. La rotation des plats proposés en cafétéria sera-t-elle soumise à la Commission Restauration ? Peut-on offrir à boire autre chose que de l’eau, via un distributeur automatique ? (question APE)

Ceci a déjà été évoqué à la dernière commission cantine (NDLR: voir le CR AF-fcpe ici).

Il n’est pas question de proposer des boissons sucrées. Les représentants AF-fcpe sont unanimement d’accord avec ce refus.

10. Généralement les parents souhaiteraient que l’école communique avec un préavis plus long, et que les informations les plus importantes (nouveaux horaires, REPP etc…) soient envoyées par mail et diffusées dans les cahiers de correspondance (questions APE et AF-fcpe).

Les informations les plus importantes sont diffusées par mail et sur le site internet. En primaire, elles le sont via le carnet de correspondance.

11. Etait-il nécessaire de supprimer les cours l’après-midi du 9 octobre alors que l’inauguration ne commence qu’à 17h30 ? (question APE)

La délégation officielle arrive à 15h. Les invités doivent être contrôlés donc il était ingérable de maintenir les cours.

Cet événement était très compliqué à mettre en place sans perturber le fonctionnement de l’école. L’administration a fait son maximum pour qu’un minimum de cours soit annulé.

12. Quels sont les critères de recrutement pour les enseignants d’anglais ? De nombreux parents s’inquiètent de voir le faible nombre de « native speakers », alors que les professeurs de japonais, mais aussi d’espagnol et d’allemand sont « native ». (Question AF-fcpe)

Les enseignants d’anglais sont presque tous de langue maternelle anglaise en primaire.

13. Pour le secondaire, allez-vous organiser des sessions de révision du TOEFL pendant les vacances de la Toussaint afin que ceux qui veulent s’inscrire dans des universités anglo-saxonnes puissent le passer rapidement ? (Question AF-fcpe)

Un projet global de certification en langue doit être mis en place au cours de l’année. Comme l’année dernière, une préparation au TOEFL sera certainement organisée lors de courtes vacances, selon la disponibilité des professeurs.

14. Où en est la mise en place d’un flux RSS, qui permettrait aux parents de suivre en temps réel les informations mises en ligne sur le site ? (Question AF-fcpe)

C’est une très bonne idée et cela sera fait sous peu.

15. Pour la deuxième année consécutive, les livres et fournitures scolaires sont bloqués en douane. Ne serait-il pas possible de les commander plus tôt afin qu’ils arrivent pendant l’été ? (Question AF-fcpe)

Il y a effectivement une lourdeur excessive du processus de dédouanement depuis 2 ans.

L’administration du LFIT appelle les services de douane tous les jours.

Il est prévu de faire la commande le plus tôt possible mais les spécimens de livres arrivent tard et les professeurs ont besoin de les voir afin de choisir les plus adaptés à leur pédagogie.

16. Les cahiers d’exercices mentionnés sur les listes du secondaire sont parfois achetés par les parents pendant l’été mais non utilisés… d’autres, nécessaires, ne sont pas notés sur cette liste. Serait-il possible que les cahiers soient commandés de façon collective par les professeurs qui décident de les utiliser ? (Question AF-fcpe)

Les listes sont préparées par les équipes. Il est effectivement souhaitable que l’utilisation soit harmonisée et cela va donc être discuté avec les équipes pédagogiques.

17. Quels sont les horaires de la pause méridienne en primaire ? (Question AF-fcpe)

  • Tous les jours sauf le mercredi (1h30)
Classes Début Fin
Maternelles et CP 11h15 12h45
CE1 et CE2 11h30 13h
CM1 et CM2 12h 13h30
  • Le mercredi (1h)
Classes Début Fin
Maternelles et CP 11h15 12h15
CE1 et CE2 11h45 12h45
CM1 et CM2 12h 13h

18. Les élèves de maternelle sortent à 12h30, ceux de l’élémentaire à 13h, ce qui oblige les familles à attendre dehors, avec les plus jeunes, pendant 30 minutes, la sortie des plus grands. Une solution peut-elle être trouvée pour que tous les enfants sortent à la même heure ? (Question AF-fcpe)

Ce décalage était prévu et discuté lors de la commission des rythmes scolaires. Ceci peut évoluer.

19. Les délégués de classe peuvent-ils obtenir les adresses mails des parents de la classe qu’ils représentent afin d’entrer facilement en contact avec eux  (au secondaire, pour préparer les conseils de classe et en primaire pour organiser les chaines téléphoniques d’urgence) ?

A la demande des parents, serait-il possible de créer un « annuaire des parents » comme cela se fait dans beaucoup d’établissements anglo-saxons, mais aussi dans d’autres lycées français de la zone Asie ? (Question AF-fcpe)

Ce n’est pas possible car certains parents ne désirent pas que leurs coordonnées soient divulguées.

20. Existe t-il un protocole d’acheminement d’un élève blessé ou malade vers l’infirmerie (qui l’emmène ? attente sur place, etc.) ?

Existe t-il un protocole pour emmener un élève à l’hôpital en cas de nécessité (contact avec les parents, l’hôpital, acheminement, etc) ? (Question AF-fcpe)

Ces protocoles sont décrits pour le secondaire dans le règlement intérieur. Ils sont applicables aussi pour le primaire. Le règlement intérieur sera modifié afin de préciser aussi les modalités dans la partie « primaire ».

21. Quelles sont les possibilités de suivi d’un élève par un intervenant paramédical (orthophoniste, psychologue, psychomotricien…) extérieur au lycée ? (Question AF-fcpe)

Un suivi par un intervenant extérieur au lycée est possible dans le cadre d’un PPS, d’un PAI ou d’un AVS (NDLR : cf notre lexique en ligne pour les acronymes). Les demandes doivent être signées par le médecin référent de l’ambassade avec bilan orthophonique à l’appui si nécessaire.

22. Cellule d’écoute pour les adolescents : Quelle est la disponibilité de l’infirmière pour se mettre à l’écoute des adolescents? Cela fait-il partie de sa mission? Si non, des parents souhaiteraient qu’une personne qualifiée puisse répondre à ce besoin. (Question AF-fcpe)

Cette cellule d’écoute n’est pas encore formalisée mais elle va effectivement exister de façon plus formelle avec des horaires précis.

23. Lors du CE du mois de juin, la résidentialisation de M. Ritter avait été discutée. Est-elle effective ? (Question AF-fcpe)

Ce point a déjà été discuté.

24. Code vestimentaire : les enfants et leurs parents ne comprennent pas l’interdiction du port du short au sein de l’école qui a été faite exclusivement aux filles. En quoi ce vêtement constitue-t-il pour une fille une tenue incorrecte? (Question AF-fcpe)

La tenue des élèves doit être adaptée aux cours. Certaines filles portent des shorts vraiment très courts, mais certains garçons portent des pantalons taille basse laissant voir leur caleçon ou des pantalons troués. Les filles ne sont donc pas les seules réprimandées. Les tongs ne sont pas plus adaptées au lycée.


publié le 9 octobre 2012