CR conseil d’école 28 mars 2013

CR  commun AF-APE

du Conseil d’école du 28 mars 2013

 Représentants AF : Martine Dupeyron, Stéphanie Gardies, Jean Lorchat, Vincent Brancourt

Représentant AP : Christine Blin

 1      Bilan du dispositif classe relais

2      Projets pédagogiques

  • Projets académiques
  • Projet citoyenneté (éco-école)
  • Projets dans la zone Asie
  • Autres

3      Classes de découverte

4      Questions des associations

  •  Le procès-verbal du Conseil d’école du premier trimestre : adopté à l’unanimité

1- Bilan du dispositif classe relais :

Le directeur a présenté un bilan de la classe relais. Son principe est de proposer 3 mois d’essai pour des enfants déjà scolarisés en système japonais. Cette classe est ouverte à des enfants peu francophones/ non-francophones.

Le dispositif est attractif financièrement : les parents n’ont pas à payer les frais d’inscription qu’ils ne règleront que si l’enfant intègre le lycée après ces trois mois de classe relais.

11 demandes sont parvenues au lycée à partir de mi-janvier/ début février, ce qui peut être considéré comme un succès, le nombre maximum d’élèves pouvant être accueillis étant de 12 (maximum d’élèves par classe d’intégration pour enfants non francophones en France). Elles émanent de familles franco-japonaises et aussi mixtes d’autres nationalités.

Les niveaux vont de la GS (maternelle grande section) au CM2 avec deux groupes qui se détachent : un groupe GS/CP et un groupe de CE2/CM2. Chaque famille a été reçue par la direction.

Chaque enfant aura une classe de référence et son temps sera partagé entre cette classe et la classe relais – les enfants se retrouvent notamment dans la classe relais lors des heures de langue qu’ils ne suivent pas. La direction et Mme Bourbon, responsable de la classe, réfléchissent maintenant au ratio horaire entre classe de référence et classe relais.

Le 28 mars était la journée d’accueil, la classe ouvrant lundi 1er avril.

L’objectif est de garder au moins la moitié des élèves en septembre. Un premier bilan aura lieu en septembre.

Communication sur le juku et la classe relais :

La diffusion simultanée en fin d’année dernière des informations sur la classe relais et le juku a probablement créé une certaine confusion. A la rentrée prochaine la communication se fera deux temps :

  • Classe relais : fin nov/ début déc
  • Juku : dès la rentrée

 2- Projets : bilan non exhaustif

Impression du directeur : très riches, très nombreux. Il y a 4 types de projets :

a) Académiques :

Mathématiques : trois concours

  • « Kangourou des mathématiques » (pour la 2e année) : concours du CE2 à la 3e – obligatoire en primaire et 6ème, optionnel pour les classes supérieures.
  • « Ma calculette, c’est ma tête » : concours de calcul mental, axé sur la rapidité dans les opérations
  • « La course aux nombres » : concours de calcul axé sur la compréhension des nombres
  • « Calculatis » en CM2 et 6ème

Lecture

  • de la GS au CM2 : “rallye lecture” ; les enfants doivent avoir atteint dans l’année un objectif de livres lus dans une liste d’ouvrages littéraires correspondant à leur niveau (entre 5 et 10 livres dans l’année selon le niveau). GS/CP : lecture des albums en classe et organisation d’une journée autour de la lecture avec la participation des parents.

A partir du CE1, les élèves lisent les livres individuellement et doivent répondre à un QCM.

Afin que chaque classe puisse bénéficier du choix maximum de livres en BCD, 2 sessions sont organisées sur l’année pour un même niveau, de façon à ce qu’il n’y ait pas plus de 2 classes en rallye lecture en même temps.

http://www.lfitokyo.org/index.php/accueil/28-actualites/primaire/122-rallye-lecture-en-elementaire

  •  en CM2 bilingue, les élèves participent au concourt azimut : 5 romans de littérature jeunesse sélectionnés par les documentalistes de la zone Asie sont lus par les élèves. Ils votent ensuite pour le roman de leur choix.

Langue

Anglais : projet DEAR (Drop Everything And Read) : en période 1, les élèves rédigent une fiche de lecture sur un livre en anglais emprunté en BCD ; en période 2, ils font une présentation d’un livre à l’oral. Ce projet concerne les parcours en anglais renforcés car il nécessite d’avoir suffisamment d’heure d’anglais pour se rendre en BCD.

Questions AF : Les enfants peuvent-ils emprunter des livres en anglais ou en japonais pour les niveaux débutant ou standard ?

Réponse : oui, les enfants peuvent le demander, dans la mesure des livres disponibles. La direction rappelle qu’elle a mis en place une politique d’acquisition des livres en anglais et en japonais.

Japonais :

En JLM : défi lecture en CM1 et CM2, spectacle de Rakugo en CM1, projet NHK Hana ga saku pour le Tohoku pour les CM2

En JLE : travail sur les haiku, pièce de théatre (projet encore à l’étude)

Un représentant de l’AF s’inquiète de savoir si les projets pédagogiques en langue ne sont pas surtout réservés aux élèves avancés, négligeant un peu les élèves de niveaux moyen ou débutant. Les enseignants répondent que les contraintes horaires pour les niveaux débutants ne permettent pas une mise en place de projet.

b) Citoyenneté : la plupart des classes sont impliquées dans le projet éco-école sur le thème de la biodiversité, l’objectif étant d’obtenir le label “éco-école” pour la 4ème année consécutive.

○      réalisation de jardins, notamment en maternelle

○      cycle 2 et 3 : fabrication de refuges pour les oiseaux (mangeoires et nichoirs) qui seront mis en place en septembre

○      préparation d’une exposition sur la biodiversité qui sera présentée le 22 mai

○      observation d’oiseaux / insectes / et production d’écrits sur les blogs

c) Projets dans la zone Asie

● Tournoi « Ambassadeurs en herbe » (joutes verbales mettant en jeu capacités d’argumentation et d’expression orale) : Marine, la candidate de CM2 du LFIT représentera la zone Asie en finale à Paris (UNESCO)

● Tournoi de rubgy : une équipe mixte a représenté le LFIT à Hanoi et a obtenu la 3e place.

http://www.lfitokyo.org/index.php/accueil/28-actualites/primaire/153-une-troisieme-place-au-tournoi-de-rugby-asie-pacifique

d) Projets festifs : carnaval qui a remporté beaucoup de succès, course de Noël, fête de fin d’année (prévue pour le 15 juin 2013)

3- Classes de découverte :

Après le 11 mars 2011, l’école avait décidé un moratoire. Finalement, quelques projets ont été mis en place récemment, avec des exigences élevées sur le choix des structures d’accueil.

3 projets, qui feront l’objet d’une réunion d’information environ 1 mois avant le départ :

a) classe nature et culture en Hokkaido : 10 jours et 9 nuits pour les classes CM1/CM2 C et CM2 A (43 élèves)

  • Coût total : 2,9 millions de yens dont 400 000 yens pris en charge par la caisse de solidarité (8 000 par élève).
  • Participation des familles : 50 000 yens par élève
  • La caisse de solidarité est ouverte aux demandes d’aide individuelle. A ce jour, 3 demandes ont été faites pour les deux classes.

b) classe patrimoine et environnement dans la région de Nagano :

  • les élèves de CM1 et CM2 B bilingues partiront 3 jours et deux nuits (environnement / teinture / kokeshi /…)
  • 100 000 yens sont pris en charge par la caisse de solidarité

c) Excursion randonnée à Okutama : les 27 élèves du CM1 A de M. Roszak partiront 2 jours et 1 nuit pour une excursion en montagne avec nuit en refuge.

  • Financé à hauteur de 150 000 yens par la caisse de solidarité
  • participation des familles : 15 000 yens par enfant
  • le coût est élevé car la nuit en refuge est chère (7000 yens par enfant) et l’encadrement a été renforcé. Il inclut 3 repas.

Un représentant de l’AF pose une question sur les modalités de demande d’aide à la Caisse de solidarité : la demande doit être faite soit à l’enseignant, soit au directeur. Elle est anonyme.

Mise à disposition de la bibliothèque parentale de l’AF-fcpe : création des bibliothèques de classe

Le directeur exprime ses remerciements à l’AF pour la mise en place très rapide des bibliothèques de classe. Les enseignants soulignent que les enfants sont très contents.

4- Questions des représentants de parents d’élèves

Questions APE

  • Avenir de la filière bilingue ?

Pour répondre à cette question, le directeur revient sur le rôle de la commission : impliquer les parents, mais aussi « désengorger » les conseils d’école. Cette commission est organisée autour d’un « noyau dur » avec participation d’ « experts » à chaque fois. Sa fonction n’est pas pour l’essentiel de communication, mais plutôt de réflexion et elle s’inscrit sur le moyen terme.

Pour l’avenir de l’actuelle classe bilingue, le directeur rappelle les impératifs dictés par l’AEFE, clairement indiqués lors de la visite de Mme Jean, l’année dernière. Les directives de l’agence sont actuellement : ouverture sur la langue du pays, section plutôt que filière, personnalisation de l’enseignement.

Pour les classes bilingues, pas encore de réponse définitive. Il n’y aura probablement pas de changement majeur pour la rentrée septembre 2013.

La prochaine réunion de la commission (bilan sur les parcours) : avant les prochaines vacances.

Message du directeur : confiance et patience !

  • Les cours seront assurés jusqu’à la fin de l’année malgré le bac : oui !
  • Question à propos de la nouvelle réglementation sur les conseils d’école : passage à 15 représentants de parents…

Le lycée n’a pas encore appliqué cette réglementation. Il n’est pas le seul dans la zone. La question sera débattue de nouveau en septembre prochain. L’idée de passer à 15 représentants pour les parents ne soulève pas un enthousiasme démesuré.

  • La charte du comportement à la cantine sera bientôt finalisée. Elle devra d’abord être validée en conseil de délégués.
  • Etat des lieux sur le projet Juku(cours de français pour enfants francophones scolarisés en milieu japonais dont les parents souhaitent une réintégration à moyen terme (collège) au lycée). Au départ, on prévoyait deux niveaux suivant les âges. On peut faire pour l’instant les constats suivants :
    • Retard – problème de période de communication (en même temps que la classe relais)
    • 11 élèves en contact (primaire et secondaire)
    • Problème logistique : transports entre leur école japonaise et le lycée – projet pédibus ?
    • Peut-être ouverture d’un seul niveau deux fois par semaine.

Question AF-fcpe

  •  Avenir des classes bilingues actuellement en CM2 : une information écrite sera faite aux parents courant mai par M.Marchand
  • Bilan des parcours langues : prochaine réunion de la commission langue.
  • Communication parents-enseignants de langues (anglais et japonais):

A la question de l’AF-fcpe sur les difficultés de se mettre en contact avec les enseignants de langue (en particulier, lorsqu’il s’agit d’un niveau débutant ou moyen), d’être au courant des devoirs des enfants, des évaluations, la direction et les enseignants s’étonnent. Le directeur rappelle la fonction du carnet de liaison et invite les parents à prendre contact avec les enseignants.

Une représentante AF insiste sur les difficultés réelles rencontrées pour prendre contact et mieux connaître le travail demandé aux enfants.

  • Echanges avec le quartier

La question d’un partenariat avec une école japonaise est en discussion actuellement. Les discussions avec l’école la plus proche du lycée (Takinogawa dairoku shôgakkô) sont en cours. Le directeur a aussi mentionné l’école Seigakuin, plus éloignée du lycée (entre Nakaminakazato et Tabata) qui a pris contact avec le lycée par l’intermédiaire de l’AF-fcpe.

Pour la question du stage d’immersion en école japonaise (dans l’esprit du stage organisé jusqu’ici par l’AF-fcpe avec l’école Meishô), se faisant l’écho des discussions menées par le lycée avec le comité scolaire d’arrondissement (Kita-ku), le directeur conseille aux parents de faire les démarches individuellement auprès du comité scolaire de l’arrondissement où ils habitent.

  • Bus

Nouvel appel d’offre global début avril, comprenant toutes les lignes y compris périscolaire et excursions (pour sept. 2013)

Bus périscolaire : Nouveau bus envisagé suite à  une demande substantielle pour une ligne desservant le quartier de Hiroo.

La part du tarif des activités périscolaires consacrée aux transports est une « portion congrue » se chiffrant à 5%.

Tarif trajet unique : Le tarif de 200 yens pour un trajet ponctuel répond à des contraintes de disponibilité et a probablement été fixé de manière symbolique. C’est notablement moins cher que le trajet en métro.

  • Toilettes : la direction et les enseignants s’étonnent qu’on puisse trouver les toilettes des filles trop étroites.
  • Goûter avant le bus : l’école ne peut pas encourager la prise de goûter et conseille conformément aux instructions du ministère un goûter composé de fruits, produits céréaliers ou laitiers. Les primaires peuvent attendre de rentrer chez eux. Les maternelles prennent le goûter en 15 mn avant de quitter l’école.
  • Infirmerie : absence de l’infirmière. Elle est affectée à tout l’établissement. Quand elle est absente, les blessures légères sont prises en charge sur place par les enseignants ; les cas plus graves sont orientés sur un centre hospitalier.
  • Réunion informelle des associations avec la direction : la prochaine réunion est prévue le 7 mai, après les vacances de printemps.

publié le 5 avril 2013