CR Commission locale des bourses 29 mai 2013

Réunion de la première Commission locale des bourses (29 mai 2013)

 Comme vous le savez, de grands changements interviennent cette année dans l’aide financière accordée aux familles pour scolariser leurs enfants au LFIT. La suppression brutale de la PEC pour les lycéens au cours de l’été 2012, et la diminution du budget alloué aux bourses, alourdissent encore davantage la charge des familles.

La première Commission locale des bourses qui s’est réunie le 29 mai 2013, a permis de vérifier les effets désastreux de cette évolution brutale. Elle avait pour mission d’examiner les dossiers individuels, dans le cadre d’un budget global manifestement inférieur aux besoins, et sans aucune rallonge possible. Les décisions définitives seront prises par la Commission nationale des bourses, et communiquées aux familles courant juillet.

Il est à prévoir les familles disposant d’un revenu supérieur à 10,5 M yens auront très peu de chances de recevoir une bourse (résultat variable selon le nombre d’enfants), et que seules celles avec un revenu inférieur à 3,5 M yens pourront bénéficier d’une quotité de 100%. De manière générale, il faut s’attendre à ce que les quotités dont bénéficieront la plus grande partie des familles, soient en nette diminution par rapport à celles qu’elles auraient pu attendre avec l’ancien mode de calcul. L’obtention de bourses parascolaires (transport, entretien, cantine) n’est pas garantie, même pour les familles bénéficiant d’une quotité élevée.

L’AF-fcpe ne restera pas inactive, et continuera d’oeuvrer à une meilleure prise en compte de la situation financière des familles du LFIT. Elle a préparé une lettre qu’elle remettra à Monsieur François Hollande, président de la République, lors de son séjour à Tokyo.

____________________________

Ajout – 09 juin 2013

Bruno Peyron, président de l’AF-fcpe, a été salué par M. Hollande tout de suite après son discours officiel lors de la cérémonie des français à la résidence de France, samedi 8 juin 2013. Il lui a alors remis la lettre citée plus haut.

voici une copie de cettre lettre co-signée par l’AF-fcpe et l’APE-Fapée.

Lettre a Francois Hollande

Voici également une petite phrase  tirée du discours de François Hollande sur les bourses… : « nous allons veillé à ce que le système des bourses soit repensé ou revu »


publié le 12 juin 2013