CR Conseil Etablissement du 28 novembre 2013

Compte rendu du conseil d’établissement du 28 novembre 2013

 Résumé  des points les plus importants :

会議録要約:

  • En lien avec la mise en harmonie avec la législation japonaise locale, une nouvelle Commission Hygiène et Sécurité est créée. Les modalités de sa mise en place et de cheaper viagra sa composition sont actuellement à l’étude. Elle devrait se réunir plus fréquemment qu’auparavant.

日本の法律に合致させるべきものとして、新しい衛生と安全委員会が設けられました。設置や構成の形態については現在検討中です。委員会は以前より頻繁に招集されるでしょう。

  •  Les questionnaires pour le projet d’établissement vont être envoyés début décembre. Le projet d’établissement définit les grandes orientations du lycée pour 3 années à venir. Le nouveau projet d’établissement sera élaboré en partie à partir de vos réponses et rentrera en vigueur à la rentrée 2014.

教育プロジェクトについてのアンケートが12月初めに送付されました。教育プロジェクトはリセの向こう3年間の重要な方向性を決定するものです。新しいプロジェクトは保護者の皆様の回答を踏まえて入念に計画され、2014年の新学期には現行のプロジェクトに取り込まれます。

  • Le prochain calendrier scolaire est défini. Il doit maintenant être validé par l’AEFE.

来年度のスケジュールが決定しました。この後、AEFEによる認証を受けます。

  • Une seconde infirmière va certainement être embauchée pour la rentrée prochaine.

2人目の看護師が来学期から着任する見込みです。

 Personnes présentes :

Représentants de l’administration : M. Sauzet (Proviseur), M. Marchand (Proviseur-adjoint), M. Houdoin (directeur du primaire), M. Salama (gestionnaire comptable), M. Jublot (CPE), Mme Droszewski (représentante du service culturel de l’ambassade)

Personnalités invitées : Thierry Consigny (élu AFE), M. Warcziarg (représentant M. Aicardi ADFE)

Représentants des personnels : Mme Matsui, M. Séguéla, M. Resbeut, M. Gagnaire, M. El Khalki, M. Hermoso

Représentants des parents : Mme Blin, M. Peyron, M. Brancourt, Mme Rigaudy

Représentants des élèves : Agathe Blondy, Sebastien Baudin

 1.     Installation du CE

Présentation des nouveaux membres

2.     Adoption de l’ordre du jour

Adopté à l’unanimité

 3.     Adoption du règlement intérieur du CE

Adopté à l’unanimité

4.     Adoption du procès-verbal du Conseil d’établissement du 7 octobre 2013

Un représentant de parents d’élèves remercie la direction d’avoir inclus toutes les modifications demandées par l’association.

 5.     Installation des comités (CHS, CESC, CSD, conseil de discipline et conseil pédagogique)

La liste des différentes personnes invitées à ces comités est fournie.

En ce qui concerne la Commission Hygiène et Sécurité (CHS), une précision est apportée :

Depuis le déménagement à Takinogawa, le lycée est devenu un établissement de droit japonais. Par conséquent, de nouvelles réglementations entrent en vigueur, en particulier en terme de sécurité. Le lycée a appris récemment qu’une nouvelle CHS doit être créée dans un cadre formel japonais. La CHS va donc changer de forme puisqu’il est nécessaire qu’il y ait plus de collaboration avec les autorités locales. Cependant, un protocole va être soumis aux autorités japonaises visant à unifier les règles des CHS japonaises et françaises (par exemple : ajout de la participation des enseignants et des parents d’élèves à cette commission).

M. Sauzet précise que de nombreuses actions de sécurité ont été menées depuis l’ouverture du site de Takinogawa, même si aucune réunion de la CHS n’a eu lieu depuis le déménagement : des générateurs ont, entre autres, été achetés. La direction du lycée rencontre régulièrement les experts de l’ambassade depuis le 11 mars 2011.

La première commission de cette nouvelle forme devrait se réunir en décembre.

 6.     Synthèses du Conseil du second degré, du Conseil d’école, du Conseil d’administration de la fondation et présentation des questionnaires du projet d’établissement 2014-2017

a)    Conseil du Second Degré (CSD)

Lors du CSD, M. Marchand a fait le point sur :

  • la rentrée (avec l’arrivée des bilingues en 6e),
  • les inscriptions aux examens,
  • les sorties et les projets pédagogiques,
  • les voyages,
  • et la présentation des questionnaires.

Pour de plus amples détails, cf notre CR détaillé ici.

b)    Conseil d’école

Lors du conseil d’école, M. Houdoin a fait le point sur :

  • la rentrée,
  • les améliorations apportées aux réunions de rentrée,
  • les parcours de langues, le bilingue,
  • la classe-relais
  • les projets de classes de découverte,
  • et la présentation des questionnaires.

Pour de plus amples détails, cf notre CR détaillé ici.

 c)     Conseil d’administration (CA)

M. Salama rappelle les principaux points :

  • Adoption d’une décision modificative pour des équipements de sécurité
  • Adoption des grandes orientations budgétaires :
    • Service général (calculé sur une base de 1000 élèves) : remise en place entre autres d’une prime de départ à la retraite pour les personnels locaux
    • Services spéciaux : diminution des tarifs des transports et des examens, stabilité pour les autres.

Pour de plus amples détails, cf notre CR détaillé ici.

 d)    Questionnaires pour le projet d’établissement (P.E.)

Rappel : le projet d’établissement s’inscrira dans le plan d’action stratégique de l’AEFE.

Pour le finaliser, un questionnaire sera envoyé

-       à chaque parent,

-       à chaque membre du personnel,

-       à chaque élève du secondaire

Les 3 questionnaires doivent être finalisés et envoyés aux intéressés début décembre.

L’objectif est de rédiger le P.E. avant la fin juin pour que l’AEFE le valide avant la rentrée 2014.

Un représentant de parents d’élèves fait remarquer qu’une question a disparu sur la dernière version (celle-ci sera rajoutée) et demande l’addition d’une question sur les services de restauration.

M. Consigny demande si dans le cadre de ce projet d’établissement, la direction envisage :

- l’ouverture d’une « toute petite section ». Réponse de la direction : la politique générale de l’AEFE ne va pas dans ce sens.

- la création d’études post-bac (prépas) au lycée. Réponse de la direction : ceci n’est pas envisagé dans un futur proche.

Mme Droszewski nous informe de l’existence, à l’heure actuelle, d’une trentaine de doubles diplômes entre la France et le Japon. De plus, un accord de reconnaissance mutuelle de diplômes est actuellement en cours de négociation entre l’ambassade et les autorités japonaises pour faciliter le passage entre les deux systèmes universitaires, aux niveaux licence et maîtrise.

7.     Voyages scolaires

En primaire :

4 séjours de 2 ou 3 classes en même temps sont prévus à Yamanashi, entre mars et avril. La durée est variable : entre 3 et 5 jours. Le coût moyen est de 5000 yens/jour (séjour de 3j : 15 000 yens, 5j : 25 000 yens).

Les classes concernées sont :

  • CE1c/CM2c et CPd/CM2d : 5 jours
  • GSb et CPb : 3 jours
  • CPa et CPc : 4 jours
  • CE2b, CM1b et CM1a : 4 jours

Au secondaire :

3 voyages sont prévus :

  • Singapour American School pour les 1e Section Euro (mars 2014)
  • Rencontres théâtrales d’Asie à Shanghai pour le club théâtre du FSE (avril 2014)
  • Visite du musée de la paix à Hiroshima pour les 1e (mai 2014) : 42 000 yens

Les coûts des voyages à Singapour et Shanghai ne sont pas encore déterminés (en attente d’information des compagnies aériennes).

 8.     Calendrier scolaire 2014-2015

Certaines règles sont rappelées quant à l’établissement du calendrier scolaire :

  • La rentrée a lieu obligatoirement après le 1er septembre
  • Les périodes travaillées / vacances scolaires doivent suivre le schéma 7 semaines / 2 semaines.
  • Une harmonisation des calendriers de la zone Asie est nécessaire pour établir le plan de formation régional des personnels enseignants et autres.
  • Le nombre de jours travaillés doit être au moins de 171 jours y compris les jours fériés (ce qui explique que certains jours fériés sont inclus dans le décompte du nombre de jours total).
  • Les jours vaqués en primaire sont placés sur des jours fériés japonais.

Un représentant d’élèves fait remarquer que le 23 septembre, jour férié de l’équinoxe d’automne, tombe un mardi et demande s’il est possible de le transférer au lundi.

M. Sauzet explique que le jour férié ne peut être modifié.

Un représentant des parents d’élèves rappelle que, cette année, beaucoup de jours fériés tombent un lundi, ce qui pose des problèmes au secondaire pour les cours du lundi.

Il est décidé à la majorité (deux des quatre représentants de parents d’élèves votant contre) d’ajouter un jour de vacances le lundi 5 janvier afin de permettre aux familles voyageant de bénéficier de tarifs avantageux.

Le calendrier scolaire doit être validé par l’AEFE.

Questions des Familles du Lycée de Tokyo :

a)    Lors du CESC du 21 novembre, l’infirmière nous a annoncé l’arrivée d’une seconde infirmière.

Pouvez-vous nous le confirmer ? Est-ce que le contrat de l’infirmière va être modifié en conséquence ?

Aucune décision n’est encore arrêtée mais elle sera basée sur des indicateurs objectifs tels que le ratio du nombre d’élèves / le nombre d’heures d’infirmerie dans la zone Asie et dans les écoles japonaises.

Le contrat de l’infirmière actuel ne sera pas modifié. Les frais de scolarité non plus.

Un représentant du personnel ajoute un élément à la réflexion : du point de vue de la législation japonaise, il faudrait une infirmière diplômée japonaise pour compléter le service actuel. Toutes les personnes présentes s’accordent à dire que cela faciliterait les échanges avec les secours en cas de problème.

M. Consigny demande ce qu’il en est de l’aide psychologique. M. Sauzet explique que l’infirmière actuelle, recrutée d’après son profil pour s’occuper entre autres de ce point, organise des sessions de « cellule d’écoute ». A l’heure actuelle, des vacations de psychologue ne sont pas envisagées.

b)    Serait-il possible que le Lycée fasse les démarches nécessaires auprès des services des impôts japonais pour que les donations faites par des particuliers (idéalement en faveur de la caisse de solidarité) puissent ouvrir droit à une réduction d’impôt ?

La réglementation japonaise complexe dit qu’il faut une moyenne de 100 personnes donnant un minimum de 3000 yens chaque année pendant 5 ans pour ouvrir droit à une réduction d’impôt.

A la demande d’un représentant de parents d’élèves, un lien va être mis en place sur le site internet pour inciter les particuliers à faire des dons spontanés vers la caisse de solidarité (sans réduction d’impôts).

c)     Serait -il possible que les procès verbaux  des réunions d’instances soient traduits en japonais par le Lycée, comme c’est déjà le cas pour le Conseil d’administration et  l’Assemblée des conseillers ?

Il existe déjà de nombreux documents à traduire, donc une traduction supplémentaire paraît compliquée à l’heure actuelle. Un résumé trilingue serait un bon compromis mais la direction ne peut rien promettre pour le moment.

 


publié le 11 décembre 2013