Compte rendu conseil d’école du 04 février 2014

Conseil d’école du mardi 04 février 2014

Résumé

Vous trouverez dans ce compte rendu du Conseil d’école du 4 février 2014

  • Une présentation des résultats de l’enquête menée auprès des parents, du personnel et des élèves en vue de la préparation du nouveau projet d’établissement.
  • Une présentation des axes du nouveau projet d’établissement.
  • Une présentation des différents projets pédagogiques au primaire.
  • Les réponses aux questions diverses posées par les représentants des parents.

1.    Adoption du CR de la réunion

Adoption du CR du Cé du 1er trimestre

M.Houdoin explique que le Cé (conseil d’école) a lieu relativement tôt afin de permettre l’élaboration du nouveau projet d’établissement.

 2.    Résultats des questionnaires en vue d’établir le projet d’établissement

3 questionnaires différents ont été envoyés : aux parents, au personnel et aux élèves du secondaire)

Total des retours : 458 personnes (toutes catégories « parents », « personnel », « élèves » confondues)

  • 1/3 des élèves
  • 361 familles soit environ 1/3 des mails envoyés (ce qui est jugé raisonnable)
  • 60% du personnel

a)    Réponse du questionnaire parents

Points forts

  • Services (accueil, restauration, transports) : satisfaction à + de 80%
  • Communication : site, réseaux sociaux, mails : taux de satisfaction à 75%
  • Richesse de l’offre de langues (primaire et secondaire)
  • Classes bilingues et section européenne : taux de satisfaction à 70%

Points à améliorer

  • Offre de langues :
    • en particulier, le japonais langue étrangère (JLE) suscite des attentes importantes : pourcentage égal entre ceux qui pensent que les enfants progressent et ceux qui pensent que non.
    • difficulté du JLE : mélange dans un même groupe des grands débutants et d’élèves qui se débrouillent à l’oral. La direction réfléchit à de nouvelles solutions.
    • Niveau scolaire ressenti comme équivalent au niveau hexagonal par un tiers des parents. La direction considère ce chiffre comme décevant et réfléchit à des améliorations à envisager sur la communication de ses résultats.
    • Méconnaissance des sigles PPRE/PAI/PPS.

Réponse de M.Houdoin à une question d’un représentant des parents sur la conciliation entre PPRE (projet personnalisé de réussite éducative) et activités périscolaires. L’aide est concentrée sur le temps scolaire. Il faut éviter d’ajouter une charge scolaire à des enfants déjà en difficulté.

b)   Réponses du questionnaire personnel

Points forts 

  • Offre de langue avec une préférence pour les sections par rapport aux filières
  • Orientation, notamment grâce aux bilans d’orientation
  • Aide aux élèves non francophones
  • Bon fonctionnement de la vie scolaire (secondaire)
  • Ouverture du lycée sur le pays d’accueil et vers l’international
  • Restauration

Points à améliorer

  • Liaisons intercycles primaire/secondaire
  • Communication interne
  • Classes bilingues à parité horaire, qui ne font pas l’unanimité
  • Actions qui mettent en valeur le développement durable ou les actions citoyennes.

c)    Réponses du questionnaire élèves (secondaire)

Points forts 

  • Prise en charge personnalisée des élèves en difficulté
  • Orientation, jugée très positive
  • Ouverture sur le Japon et partenariats avec écoles japonaises
  • Vie scolaire (gestion des retards et des absences)
  • Restauration

Points à améliorer

  • Accès au CDI :
    • utilisation des ressources documentaires en ligne
    • accès des catalogues en ligne
    • horaires d’ouverture
    • Echanges avec les lycées internationaux
    • Rôle des délégués d’élèves, actuellement trop limité
    • Actions de prévention/promotion de santé et notamment information sur les conduites à risques.

Question d’un représentant des parents à propos de l’implication des parents :

Regret sur la disparition des délégués des parents au primaire.

Réponse de M.Houdoin : rappel de ce qui a motivé la décision :

  • Pas de délégués au primaire selon les textes.
  • La responsabilité de la chaîne téléphonique était celle de l’école et non celle des parents délégués même si dans les faits elle était souvent réalisée par les parents. Quoi qu’il en soit, cette chaîne a maintenant disparu.
  • Problème de dérive qui avait pu avoir lieu les années précédentes dans certaines classes.

Mais la direction est consciente de l’utilité d’un coordinateur, notamment pour l’accueil des nouvelles familles. A l’avenir, changement dans la communication à la rentrée : la possibilité de choisir un coordinateur sera rappelée lors des réunions de début d’année et les parents auront la possibilité d’en choisir un.

Danger : vigilance sur le rôle de coordinateur : ne pas court-circuiter les enseignants en s’adressant directement aux délégués.

Communication : elle ne doit pas passer par les mails, mais par le carnet de liaison (qui fera l’objet d’une mise au point au prochain Cé)

2e question d’un représentant des parents : vêtement de sport. Uniforme ? Pas de nécessité absolue. Possibilité d’un paquetage pour les élèves, notamment pour les rencontres inter-établissements. Problème du prix. Sujet à l’étude.

 3.    Les axes du nouveau projet d’établissement

Le nouveau projet d’établissement est la déclinaison des orientations fixées par l’AEFE, qui elle-même dépend du ministère des Affaires étrangères et du ministère de l’Education nationale. Il rejoint donc celui de nombreux autres établissements, notamment de la zone.

a)    Maîtriser les langues maternelles et étrangères

  • Réaffirmation de la place du français (accueil de plus en plus d’enfants dont le français n’est pas la langue maternelle)

Question d’un représentant des parents : pourcentage d’enfants au primaire n’étant pas de langue française maternelle ?

Réponse de la direction : la direction demande aux enseignants d’effectuer un classement du niveau en français des élèves allant de 1 à 4 :

* En Maternelle : on constate une courbe ascendante très forte. Enjeu essentiel en maternelle : maîtrise de la langue orale.

* Elémentaire : frange d’1/3 d’élèves ayant encore du mal à s’exprimer en cycle 3 (CM1-6e)

Lien CM2-6e : conseil d’enseignement au 3e trimestre avec les enseignants des deux niveaux.

  • Nouveau projet langues : en cours d’élaboration (offre enrichie, équilibre des parcours).
  • Accès aux certifications, telles que le test de Cambridge (les tests ne seront pas  passés au LFIT mais y seront préparés)
  • Un nouveau public, de nouvelles d’accompagnement (FLSO, PPRE…)

Questions d’un représentant des parents : qu’en est-il au niveau des directives de l’AEFE ? Réponse : les certifications sont hautement recommandées pour tous les niveaux.

b)   Apprendre autrement 

Ce sont des priorités nationales

Le sport, les sciences, les arts, la culture, le numérique au service de l’approfondissement des apprentissages :

  • Sciences : démarche expérimentale (autonomie, recherche)
  • Culture : avec des sorties pédagogiques en lien avec les programmes, entre autres
  • Sports : vecteur de citoyenneté et de bien-être
  • Numérique : nouvelle approche pédagogique (utiliser le numérique comme vecteur d’apprentissage)

c)    Accueillir, accompagner, éduquer

  • Vivre ensemble : autonomie, responsabilité et citoyenneté
  • Accueillir tous les publics et assurer une prise en charge des francophones, des non-francophones, des enfants en difficulté et des enfants ayant des problèmes médicaux
  • Réussite post-bac : construction d’un projet d’orientation
  • Citoyenneté, prise en compte son environnement au quotidien (sécurité, environnement durable)

d)   Ouvrir le lycée sur son environnement et sur le monde

  • Environnement quotidien :
    • Développement durable, éco-école
    • Partenariats et échanges
    • Valorisation du patrimoine culturel et historique japonais
    • Sur le monde :
      • Lycée au sein d’un réseau culturel et d’enseignement
      • Communication dynamique et multiforme (site, newsletter, facebook, google+, twitter,etc…)

 4.    Les projets de l’année scolaire 

a)    les mathématiques : 4 projets

  • « concours kangourou » : obligatoire pour tous les élèves de l’ancien cycle 3 (concours portant sur la résolution de problèmes, + de 6 millions de participants), coût pris en charge par l’établissement pour le primaire (aussi proposé de façon facultative aux 6e et 5e)
  • « la calculette, c’est ma tête » : concours de calcul mental (projet de zone) (du CP au CM2)
  • « la course aux nombres » : projet de zone : calcul mental (CM2/6e) : épreuve courte sur les fondamentaux de maths.
  • « calculatis » : TIC et maths. (30 mn) des CP au 6e. Pas toutes les classes, en ligne avec résultat immédiat.

b)   Lecture

  • Rallye lecture de la GS au CM2, dans toutes les langues (français, anglais, japonais)
  • « Concours Azimut » (CM2/6e) : rallye lecture sur 5 ouvrages. Prix littéraire. Accueil d’un auteur, partage des coûts avec d’autres lycées de la zone.
  • Prix des incorruptibles MS/GS/CP : prix littéraire.

c)    Anglais :

  • “Drop everything and read” (parcours 4). Venue d’un auteur.
  • Sortie au QG de l’UNICEF (dans le cadre de l’EMILE, CM parcours 4 et CM bilingues)
  • Speech contest (concours d’éloquence) : CM1, CM2 (+ 6e, à confirmer) classes bilingues et parcours 4. Courant mai.

d)   Japonais:

  • Spectacle de Rakugo
  • Défi lecture
  • Echange avec l’école de quartier
  • Jeu de cartes traditionnel
  • Théâtre japonais (juin)
  • Conférence sur la littérature japonaise organisée par une association de professeurs japonais.

e)    Projection de films des studios Ghibli (organisée par la bibliothécaire pour certaines classes)

f)     Retour du Petit Tanuki (en cours d’impression) :

Travail de tous les élèves – financé par les recettes de la fête de fin d’année.

Chaque élève aura son propre exemplaire.

g)    Célébration de la francophonie :

Jeudi 20 mars 2014.

Appel aux familles francophones non-françaises.

h)   Aquathlon :

Si le temps le permet et si la piscine couverte…

i)     Ambassadeurs en herbe

Sélection Asie (HK) du 20 au 22 mars 2014

Le LFIT a sélectionné un élève de CM2, trois collégiens et un lycéen.

Le thème de la sélection Asie n’est pas encore connu.

j)     Compétition de Rugby (zone Asie) :

Sponsor : Louis Vuitton + caisse de solidarité ce qui permet de faire baisser le coût à 50 000 yens par enfant au lieu de 70 000 yens

Date : 9 avril 2014 à Singapour

Sélections en cours. Juste avant les vacances de février, sélection des 12 qui partiront (critères sportif, scolaire et de comportement)

k)   Course de Noël, Carnaval, Fête de fin d’année :

  • Course de Noël 

Dimension solidaire en 2013 (association « La Caravane Bon Appétit »), gros succès grâce à la participation des parents.

En 2014, la formule ekiden sera abandonnée mais la course sera toujours organisée.

  • Carnaval : 20 février 2014

Un mot sera envoyé dans la semaine (tous les enfants sans aucune restriction participent) ; une vente de crêpes sera organisée par les élèves du secondaire dans le cadre du FSE à la sortie de l’école.

  • Fête de fin d’année : samedi 31 mai 2014

2 propositions :

–       Projet d’espace artistique (sur le 4e étage avant son aménagement pour l’enseignement)

–       Tombola à l’initiative des parents d’élèves. Recherche de sponsors. Pour toute offre de lots, n’hésitez pas à nous contacter.

Un représentant des parents demande si l’établissement compte refaire un livre de fin d’année (« Year Book ») ? Pas d’enthousiasme de la part d’un bon nombre d’enseignants en raison de la charge de travail et du coût, pas de réelle demande en secondaire.

 5.    Questions diverses

1.     Maternelles :

Y a t il une possibilité pour que les élèves de maternelles puissent accéder à la cour des maternelles le mercredi entre 12h30 et 13h en attendant la sortie des élèves de primaire ?

Actuellement cela concerne une petite dizaine de familles. Elles peuvent attendre dans le hall, en particulier l’hiver et par temps de pluie. Mais cela n’est pas possible dans les cours de récréation : car il y a d’autres enfants en cours maternelle et les enfants de maternelle qui sont sortis à 12h30 sont alors sous la surveillance et la responsabilité de leurs parents et non plus des enseignants.

Question d’une représentante des parents : le mercredi midi, les enfants de maternelles qui prennent le bus attendent 30 minutes dans la cour des maternelles. En hiver, cet endroit est un véritable courant d’air, il fait très froid ! N’y aurait-il pas un endroit plus à l’abri pour des tous petits ?

Le problème a été résolu par la direction dans le courant de la semaine du conseil d’école par l’accueil des enfants les jours de grand froid ou de pluie dans une salle de classe.

2.     Sortie scolaire :

Une visite culturelle sur le thème de la découverte des Kokeshis a eu lieu à Sugamo (CM1 A) sans demande d’autorisation des parents.

Toute sortie scolaire nécessite-t-elle l’autorisation de sortie des parents?

Seulement les sorties hors temps scolaire sont soumises à une autorisation parentale (par exemple, durant la pause méridienne) ; sur le temps de classe, cela n’est pas nécessaire.

3.     Classe découverte pour tous ?

Certaines classes ne sont pas concernées par les voyages scolaires et certains enfants n’ont pas encore eu l’occasion d’en faire durant l’ensemble de leur scolarité en primaire. Tout en respectant la liberté pédagogique de l’enseignant, ne serait-il pas possible de faire en sorte qu’au moins une fois durant sa scolaire primaire chaque enfant puisse profiter de l’expérience unique que représente un voyage scolaire ?

Historique : après Fukushima, deux ans sans voyage. Reprise l’an dernier en fin d’année.

Cette année, la programmation a débuté dès septembre.

Cette année, tous les CP partent. Mais une classe découverte est nécessairement un projet de classe (à dimension pédagogique) avec l’enseignant en amont et en aval et ne peut reposer que sur le volontariat.

Il serait possible que la direction envisage de demander aux enseignants selon le niveau dont ils seraient responsables d’organiser une classe découverte.

Plusieurs enseignants soulignent que les installations japonaises sont souvent pensées pour des enfants le niveau collège plus que pour le primaire.

4.     Le Cambridge test (YLET)

Il était prévu l’an dernier que les élèves de CM2 parcours 4 passent le Cambridge Test. Finalement les modalités pratiques ont fait qu’ils n’ont pas pu le passer. Cette année, est-il prévu que les élèves du même niveau passent ce test ?

Oui, prévu début avril. Ouvert uniquement à des enfants non-anglophones (entre 20 et 25 candidats). Sera proposé par les enseignants aux enfants ayant le niveau requis.


publié le 12 février 2014