Compte rendu du Conseil d’administration 5 juin 2014

Compte rendu du Conseil d’Administration du 5 juin 2014

 Personnes présentes :

Membres: M. Fort (conseiller culturel), M. Tenèze (coordonnateur de l’AEFE en Asie), M. Pothier (consul), M. Sauzet (directeur général), M. Salama (secrétaire général), M. El Khaki (représentant des personnels), M. Peyron (représentant des parents), Mme Rigaudy (représentante des parents)

Auditeur : M. Tani

Membres invités : M. Marchand (directeur du secondaire), M. Houdoin (directeur du primaire), Mme Droszewski (attachée universitaire), Mme Douilhez (représentant M. Deleens, élu AFE), M. Consigny (élu AFE), M. Warciazg ((représentant M. Nizet, élu AFE), M. Messin (représentant des personnels), Mme Kadotoni (interprète)

Nomination du président de séance

M. Tenèze, coordonnateur de l’AEFE en Asie, est nommé président de séance.

1)    Adoption de l’ordre du jour

L’ordre du jour est adopté à l’unanimité.

2)    Adoption du compte rendu du 18 février 2014

Le compte rendu est adopté à l’unanimité.

3)    Règlement intérieur du CA

Le règlement intérieur est adopté à l’unanimité.

4)    Admissions en non-valeur

Il existe une dette vis à vis de l’établissement d’une famille l’ayant quitté.

5)    Décision budgétaire modificative au budget 2014

Cette décision modificative concerne :

  • La piste en tartan, le sautoir et le gazon synthétique en maternelle
  • L’Action Pédagogique Pilote (APP) « 3D » : achat d’une imprimante 3D pour un projet architecture et robotique
  • L’achat de tableaux blancs interactifs

La décision modificative est adoptée à l’unanimité.

6)    Adoption du compte financier 2013

Le budget est présenté par M. Salama.

Ce budget concerne la période du 1er avril 2013 au 31 mars 2014. Il s’agit donc du premier bilan complet sur le site de Takinogawa et, par conséquent, servira de référence dans le futur.

Quelques points importants :

1.     Effectifs

Les prévisions pour la rentrée de septembre 2013 étaient de 850. Au 1er avril 2014, 960 élèves étaient inscrits, soit 10% d’effectif supplémentaire.

2.     Recettes

La croissance des effectifs a généré une augmentation des recettes de 11% .

Il est à noter que les élèves étrangers constituent 20% des effectifs mais contribuent à 28% des recettes (tarif plus élevé).

3.   Dépenses

Les dépenses sont en hausse à cause de l’augmentation du nombre d’élèves et du renchérissement du coût de l’énergie. Bien que les bâtiments soient récents, une maintenance est nécessaire et celle-ci ne peut aller qu’en augmentant. Cependant, certaines dépenses sont en baisse comme la publicité grâce à Internet et à la CCIFJ qui a placé gracieusement de nombreux encarts publicitaires dans sa revue. M. Sauzet la remercie d’ailleurs chaleureusement. Les frais de réception ont baissé également de 30 %, car, comme le précise M. Sauzet, on n’inaugure pas chaque année un nouveau lycée.

La masse salariale représente presque 635 millions de yens soit 62 % des recettes (461 millions de yens pour les recrutés locaux et 255 millions de yens pour les résidents). M. Salama rappelle que l’AEFE préconise un pourcentage qui ne doit pas excéder 70 %.

Les 6 millions de yens annuels réservés à la formation ont été épuisés.

4.     Services spéciaux

Examens : les dépenses sont constituées majoritairement par les billets d’avion des examinateurs et correcteurs

Voyages : il y a plus de voyages en primaire et au secondaire cette année. La caisse de solidarité a permis de réduire le coût de 15% aux familles.

Bus et périscolaires : une réflexion est en cours pour les familles dont les enfants font de nombreuses activités.

Les représentants de parents d’élèves ont demandé en amont de la réunion qu’une réflexion soit ouverte également sur une diminution du tarif des études encadrées et de la garderie, afin d’y favoriser les inscriptions.

Transport : 60% des élèves de maternelle et 50% des élèves du primaire utilisent les bus. Le coût annuel va diminuer de 20% grâce à l’augmentation du taux de remplissage des bus.

En conclusion, le budget est à l’équilibre. L’AEFE a fourni 5 millions d’euros d’aide.

Perspectives : rénovation du 4e étage pour septembre 2015.

Le budget est adopté à l’unanimité.

7)    Questions des représentants des parents

Nos questions précises sur le budget ont été discutées en amont du CA avec M. Salama directement. Elles ne concernaient que des précisions budgétaires.

Nous avons également, comme mentionné dans le paragraphe « services spéciaux » à ce qu’une réflexion soit ouverte sur une diminution du tarif des études encadrées et de la garderie, afin d’y favoriser les inscriptions.


publié le 25 juin 2014