Commission Restauration avril – mai 2015

Commission Restauration

Réunions tenues le 23 avril et le 26 mai 2015 en salle des Commensaux

Présents le 23 avril:
LFIT: Xavier JORGE, gestionnaire matériel – Shigeyuki SUGIMOTO, Chef cuisinier. Guillaume JUBLOT, CPE , 3 élèves représentant respectivement les 3 classes de viagra tablets cinquième  Martin en 5A, Victor en 5B, Manon en 5C
FLT-FAPEE : Isabelle PIERRE-DANOS – Anne BERANGER

Présents le 26 mai:
LFIT : Xavier JORGE, gestionnaire matériel – Shigeyuki SUGIMOTO, Chef cuisinier
FLT-FAPEE : Isabelle PIERRE-DANOS – Anne BERANGER

Sommaire :

1/ Evènement
2/ Remarques des élèves sur les menus du mois d’avril
3/ Les retours sur les menus du mois de mai «estampillés » 5ème (réunion du 26 mai)
4/ Vérification de l’approvisionnement des denrées
5/ Etude des menus de juin
6/ Temps de cantine

1/ Evènement :

Pour la première fois, les menus du mois de mai ont été élaborés par les classes de 5ème, avec l’aide des professeurs de SVT, dans le cadre du programme scolaire portant notamment sur la nutrition, avec l’aide des infirmières qui en ont vérifié l’équilibre, de Monsieur le CPE qui a coordonné le projet et enfin, avec l’aide de Monsieur Sugimoto, chef cuisinier, qui leur a exposé les contraintes relatives à la restauration rapide, quant aux choix des commandes, aux capacités de cuisson, aux délais de how to buy viagra préparation et de conservation, au volume de la main-d’œuvre …

Monsieur Jublot tient tout d’abord à féliciter les élèves de 5ème pour leur esprit d’initiative et l’autonomie dont ils ont fait preuve. L’organisation fut la suivante:  les 3 semaines de cantine du mois de mai ont été réparties sur les 3 classes. Chaque classe a constitué 5 groupes, chaque groupe a travaillé sur l’élaboration du menu d’une journée. Dans chaque groupe, un chef a été choisi pour s’entretenir avec Monsieur Sugimoto. Enfin, chaque classe a désigné un représentant pour participer à la commission Restauration.

La commission Restauration s’est réunie avec les 3 représentants des élèves de 5ème afin de vérifier la faisabilité des menus, revoir l’équilibre pour l’ensemble de la semaine et apporter quelques améliorations.
Ce fut également l’occasion pour nous de generic prescription viagra demander aux élèves les retours sur les menus du mois d’avril et leurs remarques d’ensemble sur la cantine.

2/ Remarques des élèves sur les menus du mois d’avril :

Mercredi 8 avril : steak haché au fromage et sauté de légumes, menu qui revient trop souvent le mercredi. Le chef promet de varier.

Jeudi 9 avril : grand succès des fraises, qu’ils aimeraient revoir plus souvent.

Vendredi 10 avril : de manière générale, les élèves trouvent les pâtes trop grasses. Le chef explique que les spaghettis dans le cas présent sont plongées en vrac dans l’eau bouillante additionnée d’huile d’olive afin d’éviter d’avoir des pâtes sèches et collées les unes aux autres. Il admet qu’il utilise peut-être trop d’huile d’olive et tâchera d’en mettre moins à l’avenir.

Lundi 13 avril : les framboises ont changé d’aspect. Le chef répond qu’il y a eu un changement de fournisseur, qu’elles n’ont plus la même tenue, qu’il les mélange donc au yaourt et que ce mélange semble être apprécié.

Mercredi 15 avril : les pommes de terre. Ils les préfèrent sautées ou bien accompagnées d’une sauce à part, pour ceux qui trouvent les pommes de terre vapeur trop sèches.

Lundi 20 : Ankake Yakisoba. La sauce n’a pas plu, trop grasse semble-t-il. Le chef réfléchira à une autre recette.

Mercredi 22 : omelette au fromage trop salée et trop garnie de fromage. La prochaine sera plus légère et moins salée.

Enfin, ils ont fini sur une note positive, en affirmant que, d’une manière générale, la cantine était bonne. Compliments unanimes sur les mets du jour : truite saumonée gratinée, sauté d’épinards et flan, qu’ils ont tous énormément appréciés.

Quelques modifications ont été apportées sur les choix des fruits et des desserts, sur la composition des salades, sur les sauces et sur les façons de cuisiner les pommes de terre mais dans l’ensemble les menus sont restés fidèles au projet initial des élèves.

3/ Retours sur les menus du mois de mai «estampillés » 5ème (réunion du 26 mai) 

  • Les deux desserts gourmands par semaine ont bien été remarqués et appréciés.
  • La soupe aux carottes et oignons était un peu trop épaisse (11mai), il en était de même pour la compote de pomme/abricot (12 mai).
  • L’escalope de poulet, délicieuse, sans gras (12 mai).
  • Le saumon un peu sec (jeudi 14).
  • Les pommes de terre parfaitement cuites et fermes (vendredi 15).
  • L’association de riz et de pommes de terre dans le Nikujaga un peu étonnante. Le Nikujaga ne sera plus servi, du moins cuisiné de cette façon (lundi 18).
  • Le dango a plu seulement aux élèves qui ont l’habitude d’en manger chez eux, mais a beaucoup surpris voire déplu les initiés. Le dango ne sera plus proposé (lundi 18).
  • La salade d’avocat fut une bonne idée, à proposer à nouveau (mardi 19).
  • La sauce miso qui accompagnait le maquereau était trop salée (mardi 19).
  • L’ebly semble pour certains trop sec mais une sauce tomate est proposée à part (mardi 19).

En conclusion, l’expérience a été concluante et devrait être reconduite avec les 5èmes de l’année prochaine.

4/ Vérification de l’approvisionnement des denrées :

Aucun produit en provenance de la région de Tokyo et du Nord de Tokyo (Aomori, Akita, Iwate, Yamagata, Miyagi, Gunma, Niigata, Fukushima, Tochigi, Ibaraki, Saitama, Chiba, Tokyo, Kanagawa, Shizuoka) n’a été commandé.

Sur la liste ne figuraient pas les bâtonnets de légumes, qui proviennent des USA.

5/ Etude des menus de juin :

Avec les beaux jours et la chaleur, l’accent est mis sur les fruits et légumes et un nouveau plat d’été japonais est proposé, le Hiyashichuka, un bol de ramen froid recouvert d’algues et de légumes frais.

La pastèque et le melon font leur apparition à trois repas. Egalement des mangues fraîches dans la mesure du possible.

Des frites seront proposées deux fois ce mois-ci, notamment le dernier jour, pour fêter le départ en vacances.

Les myrtilles ne seront pas accompagnées de chantilly mais de sucre en poudre, mis à la disposition des élèves.

Enfin, nous suggérons au chef d’éviter de proposer trop de nouveautés et de capitaliser plutôt sur les menus qui, avec l’expérience, ont eu un franc succès.

6/ Temps de cantine :

Cette année, une classe de quatrième, en particulier, ne dispose que d’un quart d’heure pour déjeuner, et ceci deux fois par semaine. Déjeuner en si peu de temps est source de stress et de prise de poids.

Le problème est connu et a été soulevé plusieurs fois au cours de l’année. Madame Reynaud, Proviseur-adjoint, travaille sur une meilleure répartition des temps de cantine pour chacun des élèves à la rentrée 2015.

Prochaine réunion de la commission Restauration : mardi 23 juin 2015 à 15 heures.

 

 


publié le 29 mai 2015