Compte-rendu de la réunion du CHS du 14 juin 2015

CR de la reunion du Comité Hygiène et Sécurité (CHS) du 14 juin 2015

 Personnes présentes :

Représentants de l’administration : Mme Reynaud (proviseur adjoint), M. Houdoin (directeur primaire), M. Salama (directeur des affaires financières), M. Jublot (CPE)

Représentants des personnels : Mme Vesco, M. Dubos, M. Jorge

Représentant des parents d’élèves : Mme Gardies

Résumé : cette réunion est destinée à faire le bilan de l’année scolaire et des actions à mener pour le futur. Le CHS traite essentiellement des questions de sécurité liées aux tremblements de terre, typhon  et incendies.
Les informations concernant la sécurité au LFIT sont en accès libre sur le site internet du lycée : http://www.lfitokyo.org/index.php/infos-parents/securite-fr
(Protocole de sécurité et vidéo explicative à l’usage de tous).
Rappel important : les fiches de sécurité pour les enfants, en particulier la liste des personnes pouvant venir les chercher doivent être impérativement mise à jour. En cas de problème majeur, seules les personnes listées pourront prendre en charge les enfants.
Toute information urgente est mise en ligne sur le site internet du lycée et communiquée sur le compte twitter du LFIT (https://twitter.com/lfitokyo).

Rappel du consulat français : il est IMPERATIF de s’inscrire sur les listes consulaires (si vous êtes français) afin d’être listés, et localisés en cas de nécessité (évacuation par exemple). Il y a à ce jour 2 000 Français environ non enregistrés au Japon.

1. Bilan des exercices de sécurités année scolaire 2014-15
Il y a annuellement 6 exercices de sécurité au lycée : 3 exercices « tremblement de terre » et 3 exercices « incendie ».

Aucun problème particulier n’a été mis en évidence par les exercices.

En cas de typhon, la procédure est inchangée : les parents sont prévenus par email/twitter de la fermeture de l’école et invités à venir chercher les enfants plus tôt si nécessaire.

2. Amélioration des conditions de sécurité
Si nécessaire le lycée doit pouvoir accueillir 1500 personnes (enfants, personnels et voisinage) et en assurer la sécurité pendant 3 jours (temps maximum nécessaire aux autorités japonaises pour intervenir).
Le plan de sécurité est validé par la mairie de Kita-Ku et l’ambassade de France.

Travaux réalisés cette année :
En cas de gros séisme et de rupture d’approvisionnement en eau, il y a un tank de 50 m3 d’eau potable au lycée (il est situé à gauche de l’entrée fournisseur). Un robinet a été installé pour un accès direct au tank si nécessaire.

Travaux prévus durant l’été :
Installation d’un générateur au fioul permettant d’assurer l’électricité du gymnase et du RdC du bâtiment du lycée  et la cuisine pour 3 jours (locaux stratégiques = infirmerie, centre d’urgence prévue dans la salle de réunion, ordinateurs de l’administration, etc…)

Ouverture de la porte située au RdC du primaire et opposée à la cantine pour un accès direct à la cours maternelle.

Achat: 2 000 l d’eau potable en bouteille « longue conservation = 5 ans » sont stockés dans la réserve. Y sont stockées aussi des réserves de nourriture pour 1500 personnes (pour 3 jours).

Formation aux premiers secours: 2 sessions étaient prévues cette année. Seule celle d’octobre a été réalisée. La seconde n’a pas été maintenue, faute d’inscriptions.
Il faut noter que 40 à 60 personnels du lycée (sur 130) ont déjà suivi cette formation proposée par le lycée.

3. Visite des locaux
Les autorités compétentes japonaises vérifient que le matériel de sécurité est conforme aux normes japonaises et en état de fonctionnement.

L’équipe de sécurité du lycée est constituée de 20 personnes, essentiellement personnel non enseignant (cf. protocole sécurité sur le site du lycée).

• Pour chaque classe/salle, le parcours d’évacuation prévu est indiqué sur un plan affiché près de la porte de la salle.

• 2 défibrilateurs sont installés respectivement dans les entrées des bâtiments du secondaire et du primaire. Les instructions sont données en français pour qu’une personne même non formée à son fonctionnement puisse s’en servir.

• Evacuation soit par les escaliers soit par des chaussettes de sécurité (toboggan fermé) situées en bout des bâtiments.

Zones d’évacuation (cf vidéo en ligne du lycée) :
Maternelle : cours de maternelle
Primaire : cours de primaire*
Secondaire : piste de course*

* pour ces 2 zones, le numéro de chaque classe est indiqué pour le regroupement.

• Zones de repos prévues en cas de gros problème :
- Primaire / maternelle : dojo
- Secondaire : gymnase

• Stock de denrées de première nécessité dans un local en RdC du gymnase
Possibilité d’installer une zone de cuisine entre le gymnase et la piscine (bruleur à fioul et marmite de secours)

• Le générateur de secours sera installé entre le gymnase et le mur.

4. Objectifs pour l’année 2015-2016

Suite aux ouvertures de nouvelles classes en primaire et à la rénovation du 3e étage au secondaire, les flux d’évacuation seront analysés lors des exercices afin de vérifier qu’ils restent fluides.

Cantine : Suite à la catastrophe de Fukushima, environ 50% des parents restent sensibles à l’origine des denrées achetées par la cantine. L’année prochaine donc les zones d’approvisionnement de la cantine resteront celles définies par sécurité en 2011 (pas de denrées produites / originaires des zones nord du Honshu).

 

 


publié le 4 juillet 2015