Info FLT: résumé des actions FLT pendant la 2ème semaine de fermeture

間もなく日本語版を送ります。もう少々お待ちください。

Cher.e.s  adhérent.e.s, Cher.e.s parents,

 

Nous tenons à vous tenir informés sur les actions que nous avons menées depuis le début de cette crise sanitaire. Nous faisons partie d’une communauté scolaire et nous pensons qu’il est nécessaire d’être le plus transparent possible et de favoriser la communication et l’entraide entre les parents.

Depuis le début de la crise nous avons eu des échanges réguliers écrits et téléphoniques avec le Direction du Lycée. Pendant ces échanges, nous avons pu faire remonter les informations que nous recevons des familles et suivre les réponses proposées par le Lycée. Nous avons notamment abordé la nécessité de prendre en compte le difficultés financières des familles et nous nous réjouissons de la non facturation des services non rendus (cantine, périscolaire et transport), nous restons par ailleurs attentifs aux cas de familles ayant des difficultés financières particulières. Un de nos objectifs principaux reste le même,  permettre à toutes les familles qui le souhaitent de scolariser leurs enfants au LFI Tokyo, quels que soient leurs revenus.

Nous avons par ailleurs communiqué avec vous pour essayer de trouver des solutions pour les gardes d’enfant par le moyen d’un questionnaire de mutualisation des gardes durant la fermeture du Lycée. De plus, nous vous avons proposé hier de remplir une courte enquête sur l’enseignement à domicile pour faire le point sur vos besoins et pouvoir en mieux informer la Direction, dans le but de planifier au mieux les prochains jours ou prochaines semaines d’école à la maison. Cette enquête est inspirée d’une modèle qui circule dans d’autres écoles membres de l’AEFE. Nous avons déjà eu de nombreux retours, et nous allons tâcher de vous communiquer un résumé la semaine prochaine.

Conscients des difficultés, nous avons souligné lors de notre dernier échange écrit avec la Direction le désarroi dont nous ont fait part plusieurs familles qui ont de grandes difficultés, liées aux nouvelles conditions de vie et d’apprentissage de leurs enfants.

Ces retours viennent pour la plupart de familles ayant des enfants au primaire et dont les deux parents travaillent ou dont le parent disponible à la maison n’est pas ou peu un francophone. A la lecture de ces témoignages, notre sentiment est que pour le primaire un investissement important des parents est indispensable, ce qui ne peut évidemment être demandé à toutes les familles. Certains parents s’inquiètent notamment qu’un écart naisse entre les enfants bénéficiant d’un environnement pédagogique favorable et ceux qui n’en bénéficient pas. Le désarroi de certaines familles est tel qu’elles en arrivent à souhaiter une fermeture totale de l’établissement, inquiète que cette période de continuité pédagogique ne tourne au détriment de leurs enfants. 

Parmi les mesures possibles auxquelles nous avons modestement réfléchi, il nous semble qu’à l’instar de ce qui se fait dans les écoles primaires japonaises actuellement, une garderie pourrait être offerte aux familles confrontées à des problèmes de garde ou de suivi pédagogique. Il ne s’agirait bien sûr pas de réouvrir le lycée pendant la fermeture mais de trouver à une échelle modeste une réelle solution pour des familles qui sont effectivement dans une situation très difficile. Conscient que ces problématiques ne peuvent être réglées qu’en lien avec l’ambassade, nous venons de contacter M. Colliot, Conseiller culturel, directeur de l’Institut français du Japon. 

Dans toutes nos communications nous essayons de fournir une version dans les 3 langues du Lycée (français, japonais, anglais), mais nous devons avouer que nous avons du mal à le faire de façon rapide en ce moment, n’hésitez pas à nous contacter si vous pensez pouvoir nous aider pour les traductions. Plus généralement, nous souhaitons vous tenir informé de nos démarches, et nous allons continuer à le faire dans les semaines à venir. Nous restons à votre écoute.

N’hésitez pas à faire suive nos communications aux parents d’élèves du LFI Tokyo qui ne reçoivent pas nos communications ou n’ont pas encore pu joindre l’association des parents d’élèves. Tout parent d’élève peut également nous contacter par ce lien.

Amicalement,

René Carraz, Président des FLT

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!