Compte rendu conseil etablissement du 27 novembre 2014

Conseil d’établissement du 27 novembre 2014

 Personnes présentes :

Représentants de l’administration : M. Sauzet (proviseur), Mme Reynaud (proviseur-adjoint), M. Salama  (directeur administratif et financier), M. Houdoin (directeur du primaire), M. Jublot (CPE)

Représentants des personnels : Mme Saignat, M. El Khalki, M. Mastalski, M. Messin, M. Schmitlin

Représentant des élèves : Mlle Ando-Bourguet, M. Rigaudy

Représentants des parents d’élèves (FLT-fapée): Mme Gardies, Mme Rigaudy, M. Peyron, M. Brancourt

1.      Installation du conseil d’établissement

M. Sauzet présente les nouveaux membres du conseil d’établissement : Mme Saignat, M. Mastalski, M. Schmitlin et Mlle Ando-Bourguet.

2.      Adoption de l’ordre du jour

L’ordre du jour est adopté à l’unanimité.

3.    Adoption du règlement intérieur du CE

Aucune modification n’est demandée. Les enseignants du primaire demandent pourquoi le nombre de leurs représentants (2) est inférieur à celui du secondaire (3). M. Sauzet explique que cette différence est due au nombre plus élevé d’enseignants du secondaire et suggère que les enseignants s’accordent entre eux pour  éventuellement inverser ce ratio un an sur deux.

Le règlement intérieur est adopté à l’unanimité.

4.    Adoption du compte rendu de la dernière réunion

Une petite correction est demandée.

Le compte rendu est adopté à l’unanimité.

5.    Installations des comités

M. Sauzet présente les membres des différents comités : CHS, CESC, CSD et conseil de discipline, ainsi que ceux du conseil pédagogique.

Aucun professeur du secondaire ne s’étant encore proposé pour participer au CESC et au CHS, M. Mastalski et M. Messin se portent respectivement volontaires.

Les comités sont installés.

6.    Synthèse du conseil du second degré, du conseil d’école et du conseil d’administration

Synthèse du conseil du second degré (CSD)

Synthèse du conseil d’école

Synthèse du conseil d’administration

Un représentant des parents d’élèves demande s’il y a eu négociation pour l’augmentation des salaires des enseignants. Un représentant des personnels explique que cette augmentation est acquise par le dialogue social établi entre les représentants salariés et l’administration depuis plusieurs années. Il rappelle également que les salaires des personnels à contrat local ont été gelés pendant plusieurs années avant le déménagement vers Takinogawa.

7.    Consultation sur le nouveau projet global de la zone Asie-Pacifique

Ce projet est un cadre mobilisateur qui précise, pour une période donnée, au regard du plan stratégique de l’AEFE et des spécificités de la zone et des établissements, les axes, les objectifs, les actions à conduire et les ressources mobilisées pour atteindre les résultats attendus.

Points positifs

Points à améliorer

  • Coordination et CPM (comité de pilotage de la mutualisation)
  •  Suivi, encadrement pédagogique du secondaire
  •  Relation et soutien du secteur géographique
  • Esprit collégial entre établissements (communication informelle, listes de diffusion)
  • Etendue de la zone :

le grand Sud a du mal à suivre avec un rythme différent : peu de missions, peu de visites

  • Les PROZAP (projets de zone Asie-Pacifique)
 
  • Accompagnement en cas de crise
 
  • Suivi pédagogique au 1er degré (les inspecteurs ou conseillers pédagogiques se déplacent plus facilement et plus souvent qu’au secondaire – valable pour toute la zone)
 
  • Solidarité
 
  • Organisation du bac et dématérialisation des copies
 
  • Qualité des dispositifs linguistiques et des personnels
 

Spécificités pour la zone :

Axes de travail

1. Renforcer l’esprit du réseau

M. Sauzet souligne que les retours sur les deux professeurs EMCP (Enseignants à mission de conseil pédagogique) du LFIT, M. Descamps (mathématiques) et M. Larribe (SES), sont excellents.

2. Améliorer la maitrise de la langue française dans un contexte plurilingue

3. Bien vivre son parcours scolaire (être heureux au lycée même quand on vient d’un parcours différent)

8.    Voyages scolaires

Les intentions de projets en primaire :

Les intentions de projets au secondaire :

9.    Calendrier scolaire 2015-2016

M. Sauzet rappelle que ce calendrier tient compte :

NB : les jours fériés sont comptés comme des jours travaillés.

En conséquence, il est proposé de raccourcir les vacances de la Toussaint à 10 jours et de transformer les jours vaqués (jours non travaillés seulement au primaire) en jours fériés pour tous.

Les enseignants proposent de garder deux semaines de vacances à la Toussaint mais de les commencer le 21 novembre au soir afin que les deux derniers jours (2 et 3 novembre) tombent sur des jours fériés (les jours fériés étant comptés dans les jours travaillés).

Après vote de l’assemblée, le calendrier proposé par l’administration est adopté (vacances de la Toussaint du 23 octobre au soir au 3 novembre inclus, début des cours le 3 septembre et fin des cours le 1 juillet).

Les jours vaqués (non travaillés au primaire) n’existeront plus à partir de l’année prochaine. Le 12 octobre et le 11 janvier, préconisés au départ pour être vaqués, deviendront fériés (non travaillés au primaire et au secondaire). Le passage de ces deux lundis en férié porte le nombre total de lundis fériés sur l’année à 4. Pour ne pas pénaliser les cours du lundi, les cours des lundis 12 octobre et 11 janvier seront effectués les mardis 13 octobre et 12 janvier respectivement (changement d’emploi du temps exceptionnels sur la journée).

10. Questions des représentants des parents

1. Est-il prévu que l’une des deux infirmières continue la cellule d’écoute, ou un support psychologique quel qu’il soit, pour les élèves ?

Mme Kosono continue d’accueillir les élèves mais avec les visites médicales de ces derniers temps, elle a été particulièrement débordée.

La nouvelle infirmière, française, est engagée et va prendre ses fonctions le lundi 1er décembre. Un créneau de cellule d’écoute va pouvoir être réinstauré.

2. Il semble que des élèves de Terminale fument des cigarettes électroniques dans l’enceinte de l’établissement. Quelles sont les mesures prises par le LFIT pour d’une part prévenir et d’autre part sanctionner ces comportements à risque ?

L’administration fait part de sa surprise quant à cette information et rappelle que toute forme de cigarette est bien évidemment interdite au sein de l’établissement. Les élèves surpris seront sanctionnés. La direction promet d’être particulièrement vigilante.

3. De manière plus générale, quelles mesures pourraient être envisagées pour surveiller plus efficacement les espaces de passage et de circulation, comme les couloirs ?

Certains élèves d’un niveau de classes (5e) ont eu une attitude incorrecte ces derniers temps. Ce groupe classe est surveillé de très près.

Ceci dit, il y a des lieux de concentration d’élèves, comme la cantine, où les surveillants doivent se trouver à un moment donné. Il est difficile d’être aux autres endroits en même temps. Il faut aussi que les enseignants interviennent dans les couloirs. La vie scolaire surveille le plus possible.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!