Nouvelle augmentation des frais de scolarité proposée au 2ème Conseil d’Administration 2018-2019

Chers Parents,

 

Ce soir, Mardi 26 Mars 2o19, se tiendra le deuxième Conseil d’administration du LFI Tokyo pour l’année 2018-2019. C’est un moment essentiel pour la vie de notre établissement car les administrateurs, dont deux représentants des parents, y voteront le budget financier et des augmentations des frais de scolarités pour les 3 années scolaires à venir.

Aujourd’hui, sur un nouveau site depuis 2012, le LFI Tokyo propose un riche choix pédagogique, avec la création de filières comme la section orientale ou l’OIB anglais américain. Nous nous félicitons de cette richesse et nous sommes profondément reconnaissants à la direction et à l’ensemble de l’équipe pédagogique d’avoir permis la mise en place d’une telle offre dans un tel cadre. Nous comprenons aussi que tout cela a un coût.

Le LFI Tokyo doit maintenant faire face à un problème de capacité, nous avons déjà commencé à mettre sur liste d’attente voir refuser des élèves français, et le problème est urgent.

 

Depuis deux ans, le LFI Tokyo travaille en totale opacité sur un projet d’extension de la capacité du LFI Tokyo via la location d’une école du voisinage. Ce projet qui devait se concrétiser à la rentrée 2018 ne s’est toujours pas confirmé et ne fait l’objet d’aucune estimation concrète à l’heure d’aujourd’hui, n’ayant pas la possibilité de pénétrer dans ces locaux publics.

La direction a finalement cédé à nos demandes et décidé début mars de constituer une Commission Immobilière afin d’évaluer toutes alternatives du marché, ce qui nous avait été refusé depuis plus d’un an.

Nous nous retrouvons, malgré ces augmentations des frais de scolarité passées, sans projet concret et dans l’obligation de refuser des élèves français et face au vote d’une nouvelle augmentation historique des frais de scolarité pour une période de 3 ans (détails en annexe), augmentation vraisemblablement venant répondre aux directives budgétaires de l’AEFE, plus qu’à un besoin concret de financement.

 

Il est essentiel que le LFI Tokyo offre une réelle accessibilité financière à l’ensemble de la communauté française, et au-delà aux francophones ou francophiles souhaitant scolariser leurs enfants dans le cadre de l’Education Nationale. Cette accessibilité financière nous apparaît être une des conditions fondamentales pour que le LFI Tokyo assure sa mission d’éducation pour tous constitutive de l’idéal de l’École Républicaine.

Or, depuis 15 ans, les frais de scolarité ont déjà augmenté de 31% dans un pays où l’inflation, pour la même période, ne progressait que de 2,4%. Et rien que les Droits de Première Inscription vont augmenter de 200,000 Yen par enfant et par famille dès l’année prochaine. Et cela malgré des effectifs et des recettes en hausse constante depuis les cinq dernières années.

 

Nous venons d’obtenir gain de cause sur la création d’une Commission Immobilière afin d’évaluer toutes les options. Cependant nous ne pouvons accepter  une nouvelle augmentation des frais de scolarité en l’absence d’un projet immobilier concret et de son chiffrage, non-utilisation de nos réserves et justification que la transaction se fera à un prix de marché. Qui plus est, nous ne pouvons pas accepter une augmentation sur 3 ans sans projet et plan de financement associé.

 

C’est pourquoi nous demandons :

 

 

Nous souhaitons que le prochain budget ne comporte pas de hausse des frais de scolarité afin que le LFI Tokyo puisse s’ouvrir le plus largement possible à tous ceux qui souhaiteraient y scolariser leurs enfants, mais qui parfois hésitent ou renoncent à le faire pour des raisons financières, et pour que la charge financière qui pèse sur ceux qui ont fait ce choix ne s’accroisse pas au fur et à mesure de la scolarité de leurs enfants.

C’est dans un tel sens, conforme aux engagements formulés dans nos statuts, que nous prendrons position lors du CA mardi 27 mars 2019.

 

N’hésitez surtout pas à nous contacter pour nous faire part de votre avis à ce sujet.

 

Les frais de scolarité constituent environ 80% du financement des dépenses du LFI Tokyo (le reste est financé par les dons d’entreprises), mais les parents ne représentent que 2 sièges sur les 12 du Conseil d’Administration. Notre pouvoir est limité, n’hésitez pas à contacter nos élus afin de faire part de vos commentaires.

 

Bien cordialement,

Rene Carraz

 

Président des FLT-fapee

 

Proposition d’augmentation pour les 3 prochaines années (pré-CA)

Droits Premiere Inscription Réinscription Frais de Scolarité

Invest.

Masse Salariale

Total

2019/20

200,000 Yen  Nouvelles Familles   1% 1%
2020/21   6,000 Yen tous les usagers

2%

1%

3%

2021/22   6,000 Yen tous les usagers 1%

1%

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!