CR du Conseil d’Établissement (CE) du 01/10/2020

Un compte rendu rapide du CE de ce jeudi 1er octobre 2020 auquel assistaient Jessica, Vincent, Joël et Thomas

La version complète en français est disponible ici.

Allégement du protocole sanitaire.

Le protocole est bien respecté mais de façon flexible notamment pour répondre aux contraintes au primaire, quand la bouche doit être visible pour corriger les prononciations. La direction insiste sur le fait que l’épidémie est toujours présente et que le LFIT ne doit pas être en deçà des règles en vigueur dans les écoles japonaises de Kita-ku. La prochaine réunion du groupe de suivi aura lieu en novembre, notamment pour décider si les sports de combat peuvent reprendre.

Extension des vacances de Noël.

On garde le calendrier actuel. Les enfants qui partent à l’étranger devront faire leur quatorzaine avant leur retour au lycée. La continuité pédagogique à distance (CPD) ne peut pas être mise en place en parallèle des cours ni en remplacement de ceux-ci, comme le suggéraient certaines questions des parents ou enseignants : c’est une mesure d’urgence seulement. Pour répondre aux enseignants et parents inquiets du respect de la quarantaine, le proviseur rappelle que la confiance mutuelle est un des fondements du vivre ensemble et lance un appel vibrant pour refuser à la fois la délation et des inquiétudes irrationnelles. Le conseil s’accorde sur la possibilité de demander une attestation sur l’honneur du respect de la quatorzaine aux personnes revenant de voyage.

Projet d’établissement.

Pour définir ce que seront l’identité et les valeurs défendues par le lycée dans les années à venir, le lycée va lancer une consultation à laquelle les parents, tant élus que volontaires, seront étroitement associés. Parmi les pistes, une forte demande des élèves concernant les enjeux de l’environnement, l’éducation au respect et à l’égalité hommes/femmes, l’éducation au goût et à l’alimentation… Première réunion de volontaires parents, enseignants et élèves le 15 octobre pour travailler à un questionnaire qui sera envoyé à toute la communauté éducative. 

Cantine.

En réponse aux demandes à la fois des parents, des élèves et des enseignants, le proviseur indique que la fermeture de la cafétéria est inévitable car trop déficitaire dans le contexte actuel. Des aménagements du service de cantine seront faits pour garantir le choix entre deux plats au secondaire à midi comme à 13h. Des efforts seront faits pour tenter d’offrir des plats végétariens à la fois nourrissants et appétissants tout en respectant les nombreuses contraintes du service de restauration. 

Budget.

Pendant le confinement, la prise en charge par les réserves financières du lycée des frais de transports, des frais fixes de cantine, des 30% de réduction en maternelle, et de l’augmentation annulée des frais de scolarité ont créé un déficit qui se monte actuellement à 130 M¥. À ceci s’ajoutent les 35 M¥ correspondant aux frais de scolarité des 70 élèves qui n’ont pas pu rejoindre le lycée à la rentrée. Pour info, ces 165M¥ correspondent à ~23 jours de fonctionnement. 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!